Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand le président de la République a tort de ne pas écouter sa femme et quand la révolution est française : c’est l’actualité des montres à la fin de l’été

Mais aussi les cuirs équestres qui habillent le missile californien, le rideau précieux d’un théâtre vénitien, les montres des académiciens militaires et les lumières interdites du loup des mers…

Atlantic-tac

Publié le
Quand le président de la République a tort de ne pas écouter sa femme et quand la révolution est française : c’est l’actualité des montres à la fin de l’été

L’ingénierie française est à l’honneur dans le cœur "oscillant" de l’extraordinaire nouvelle montre Defy Lab de Zenith.

MICHEL HERBELIN : La seule montre que devrait porter Emmanuel Macron…

Les initiées ont vite repéré que les montres portées par Brigitte Macron, la « première dame de France », étaient une production Michel Herbelin à bracelets interchangeables : autant dire que les ventes de cette marque indépendante française se portent plutôt bien !

Si Emmanuel Macron ne s’est pas mis à cette mode élyséo-herbelinienne, il a tort : la montre Inspiration 1947 aurait toute la sérénité requise pour un poignet présidentiel. Made in France pour le passeport (cette maison familiale est franc-comtoise pur jus), 40 mm d’acier pour le côté portable, 1 250 euros pour le prix raisonnable et 100 % gagnant pour l’élégance intemporelle au poignet. Seul le mouvement mécanique à remontage manuel est suisse, comme on peut le vérifier à travers le fond saphir du boîtier. Regardez attentivement l’image : cette Inspiration 1947 au verre bombé – très inspirée par les montres de l’âge d’or de l’horlogerie mécanique (années 1940-1970) – est parfaitement réversible dans le temps : vue dans le miroir, elle nargue les années. Même le « MH » de Michel Herbelin (sur le cachet) se lit « HM » à l’envers. Pour nous qui ne sommes qu’une fragile passerelle entre hier et demain, ce défi au temps qui passe, qui va et qui revient au fil des modes,est un sujet de méditation philosophique. Allez, M. le président, encore un petit effort pour trouver le bon compromis au poignet et promouvoir ainsi l’horlogerie tricolore !

HERMÈS + APPLE : Les cuirs équestres du premier horloger du monde…

Ces jours-ci, vous avez forcément entendu parler du lancement de l’Apple Watch 3, montre connectée qui a toutes les chances de devenir le standard de la carpo-révolution en cours (« révolution du poignet ») – il faut savoir qu’Apple est d’ores et déjà le « premier-horloger-du-monde », en chiffre d’affaires (près de trois fois celui de Rolex) comme en volume de montres vendues (pas loin de dix fois la quantité des Swatch achetées dans le monde) ! On ne va pas vous faire le bilan technologique de cette Apple Watch 3, mais vous signaler que la maison Hermès accompagne ce lancement de quelques délectables nouveaux bracelets, sages ou moins sages [l’un deux reprendre le dessin équestre d’un fameux carré de soie], qui ne doivent pas nous faire oublier que l’Apple Watch Hermès est une vraie montre Hermès, dotée de cadrans exclusifs pour Hermès. Certains se rassureront à la pensée de voir que ce nouveau missile qui frappe les montres suisses sous leur ligne de flottaison est habillé de cuir français par Hermès…

GIRARD-PERREGAUX : Lever de rideau sur la lagune…

Aisément reconnaissable à l’ovale de son boîtier, qui n’est pas sans évoquer la pupille d’un félin, la collection Cat’s Eye de Girard-Perregaux s’offre une somptueuse édition La Fenice, qui tire son nom du célébrissime théâtre de La Sérénissime (Venise pour les jeunes générations). Le rideau n’est pas de velours rouge, mais de diamants de taille émeraude (93 pierres pour le seul rideau), le boîtier se contentant de 168 autres diamants, toujours de taille émeraude. Au total, cette montre automatique gorgée de lumières se pare de 265 diamants qui pèsent 19,76 carats. On appréciera la délicatesse du petit nœud d’or blanc qui retient ce précieux rideau, ainsi que la marqueterie de nacre (au choix : bleue, pourpre, vert mousse, parme, marron glacé) qui pare le cadran. Pour ne pas risquer le moindre accident domestique, on ne vous confiera le prix de ce chef-d’œuvre joaillier que quand vous serez bien assis…

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€