Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand les légendes se télescopent sous le marteau et quand l’essence prouve l’existence: c’est l’actualité des montres à la veille d’Halloween…

Mais aussi un fameux Français méconnu au pays de l’or noir, un agenda impérial retrouvé au Palais-Royal et un magicien des aurores boréales perdu dans une vallée suisse…

Atlantic-tac

Publié le
Quand les légendes se télescopent sous le marteau et quand l’essence prouve l’existence: c’est l’actualité des montres à la veille d’Halloween…

La légende Paul Newman associée à la légende Rolex recrée une légende horlogère orchestrée au marteau par une légende émergente…

ROLEX + AUREL BACS : Un coup de marteau à quinze millions d’euros…

Cette nuit, en dix minutes, à New York, l’horlogerie a changé de visage : la star des enchères pour les montres de collection, le Suisse Aurel Bacs (Phillips + Bacs & Russo) a adjugé pour 17,7 millions de dollars la montre Rolex Daytona en acier qui appartenait au comédien américain Paul Newman – celui-là qui a donné son surnom aux chronographes de cette série, les fameuses « Daytona Paul Newman ». C’est un record du monde pour une montre-bracelet (le précédent n’était « que » de 11 millions pour un chronographe Patek Philippe, également en acier) et c’est d’autant plus étonnant que cette montre n’était pas dans un état de fraîcheur remarquable, ni, en soi, particulièrement rare sur le marché puisqu’issue d’une série « industrielle » (évocation vidéo ci-dessous).

C’est la preuve que, quand une légende – Paul Newman – se télescope avec un autre mythe – la Rolex Daytona – sous le marteau d’une légende émergente (Aurel Bacs, déjà surnommé « Magic Aurel »), une montre en acier peut se vendre au prix d’une rarissime voiture de collection ou d’un tableau d’art contemporain. Le verso de cette révolution, c’est que la marque qui polarise la passion des collectionneurs n’est plus aujourd’hui, comme depuis quarante-cinq ans, Patek Philippe, mais Rolex, dont les montres battent maintenant régulièrement des records face aux icônes du patrimoine Patek Philippe. Cette nuit, à New York, pour l’horlogerie, c’était un peu l’équivalent de la « nuit du 4 août 1789 » qui avait fondé la Révolution française : l’abolition des privilèges et la fin de l’Ancien régime…

 

LOUIS MOINET : Loulou au pays de l’or noir…

On peut être un horloger très sérieux sans se prendre au sérieux : témoin cette Black Gold Derrick, récemment récompensée par un trophée aux Good Design Awards. La montre relève de la haute mécanique horlogère, subtile et compliquée, mais aussi du clin d’œil narquois à ce dictateur contemporain qu’est l’or noir : les rouages de la montre son animées par un véritable derrick pétrolier [une première sur le territoire horloger suisse], alors que les secondes défilent sur un cylindre qui dessine un baril de pétrole. Les cours royales des pétro-monarchies adorent cette symbolique et cet hommage dédié à l’or noir par un marque certes suisse, mais baptisée « Louis Moinet » pour honorer la mémoire d’un des plus grands horlogers français (né à Bourges), injustement laissé de côté par les historiens – suisses ! – de l’horlogerie alors qu’on lui doit l’invention du chronographe et des montres à très haute fréquence. On aimerait d’ailleurs que la République rende à Moinet ce qui est à Moinet en dédiant à son génie horloger [reconnu en son temps par le grand Abraham Louis Breguet, qui en avait fait son secrétaire] ne serait-ce qu’un timbre…

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€