Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Archimède est convoqué en Belgique, quand Versailles est mobilisé pour donner l’heure et quand la monochromie est doublement démodée: c’est l’actualité des montres...

Mais aussi un régulateur en apesanteur, un blindage en céramique transparente digne d’un drone de combat et une séparation en douceur des heures, des minutes et des secondes…

Atlantic-tac

Publié le
Quand Archimède est convoqué en Belgique, quand Versailles est mobilisé pour donner l’heure et quand la monochromie est doublement démodée: c’est l’actualité des montres...

Une élégante contemporaine qui se pique de passer le temps pour préparer la révolution dans un Versailles onirique…

FRANCK DUBARRY:  Les détails symboliques d’un fétiche statutaire…

Fondateur à succès de la marque Technomarine à la fin du XXe siècle, Franck Dubarry avait abandonné le devant de la scèneau milieu des années 2000. Il est de retour, sous ses propres couleurs, avec quelques collections qui témoignent d’une certaine idée du style horloger français. Baptisée « Révolution française », une de ces nouvelles collections met en scène un état d’esprit « révolutionnaire », non-conformiste, épris de liberté autant que de fraternité, avec élégance, désinvolture et accumulation baroque de motifs esthétiques qui créent une décoration détonante.

Une lunette en carbone forgé pour la touche de modernité, mais un boîtier en or resculpté de volutes ; une rose, un crâne et des aiguilles qui rappellent le temps qui passe (en même temps qu’un second fuseau horaire) ; des lignes soigneusement anglées et un style qui a bien digéré les marqueurs des années 2000. Inutile d’allonger la liste : on est au cœur de la nouvelle disruption exigée par la crise…

CHRONOSWISS : La tradition mécanique revisitée…

On appelle « régulateur »une montre dont l’affichage prioritaire est celui des minutes ou des secondes : c’est un souvenir du temps des ateliers d’horlogerie mécanique, quand une horloge « mère » d’une grande précision servait de référence à toutes les montres en cours de réglage. Maison de tradition récemment relancée, Chronoswiss raffine le plaisir de ces régulateurs en ajoutant à cette lisibilité une heure « sautante » (on ne peut y lire que le chiffre de l’heure en cours), dont les minutes et les secondes semblent « flotter » au-dessus du cadran finement guilloché. La couronne « boule » s’ajoute au boîtier cannelé pour souligner cette filiation traditionnelle, que confirme le verre saphir bombé qui donne encore plus de profondeur au cadran. Cette Sirius Flying Regulator Jumping Hour est disponible dans de multiples versions, en or ou en acier, avec différentes couleurs d’aiguilles et de décorations…

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€