Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Peut-on être incapable d'aimer ?

Existe-t-il des personnes qui peuvent se passer d’aimer, qui s’auto-suffisent et n’ont avec l’Autre qu’une relation « utilitaire » ? Peut-on, suite à une blessure, souffrir d’une incapacité réelle à éprouver des émotions et des sentiments ? Quelles sont les conditions pour aimer et être aimé ? Nous avons posé la question au philosophe Frédéric Lenoir qui a consacré un conte à ce sujet – pour les petits et surtout pour les grands…

L'atlanti-question

Publié le - Mis à jour le 2 Janvier 2015
Peut-on être incapable d'aimer ?

BL : Y a-t-il des gens plus aptes à aimer que d’autres ? Avons-nous tous les mêmes chances d’aimer à la naissance ?

Frédéric Lenoir : Nous ne pouvons donner que ce que nous possédons. Un enfant qui a été mal aimé ou a reçu peu d’amour aura plus de mal à s’aimer, et du coup à aimer les autres de manière juste. Il n’y a sans doute pas d’inégalité génétique face à l’amour, mais une grande inégalité à travers l’environnement familial qui marque en profondeur notre manière d’aimer. Cependant je ne crois pas que notre capacité d’aimer puisse être à jamais altérée  par les blessures d’amour de la petite enfance. Un chemin de résilience et de guérison du cœur est toujours possible.

BL : Est-ce que certaines personnes peuvent se passer d’aimer quelqu’un d’autre, être en quelque sorte, « autonome » amoureusement ?

FL : Je crois qu’on peut être autonome « amoureusement », autrement dit vivre un célibat heureux, mais je suis convaincu qu’on ne peut pas se passer de relations affectives : amitiés, liens familiaux, vie spirituelle etc. L’être humain est un être de communion : il a besoin d’amour pour s’épanouir, mais cet amour ne se concrétise pas nécessairement dans une relation amoureuse qui mobilise notre libido et nos émotions de manière très intense. Si nombre d’individus ont besoin d’être amoureux pour s’épanouir, d’autres ressentent beaucoup moins ce besoin et certains le transcende totalement (les moines bouddhistes par exemple !)

BL : Peut-on passer sa vie dans l’amour de soi ? L’amour de soi peut-il remplacer l’amour de l’autre ?

FL : Il existe un lien profond entre amour de soi et amour des autres. Une personne qui ne    s’aime pas aura beaucoup de mal à aimer autrui. Mais à l’inverse une personne qui s’aime de manière excessive et narcissique aura du mal à se décentrer et à aimer les autres autrement que pour satisfaire ses besoins. On parlera alors d’un amour utilitariste, où la gratuité et le don n’existent pas. La communion authentique, qui est source du plus profond épanouissement de l’être humain, est le fruit de cet équilibre entre un juste amour de soi et un juste amour d’autrui, entre recevoir et donner, entre vouloir son propre bonheur et vouloir celui d’autrui.

BL : Est-ce que l’autre ne nous manque pas forcément, un jour, fatalement ? Pourquoi ?

FL : Parce que l’être humain est un être de relation fait pour la communion. Les grands égoïstes qui ont fait le vide autour d’eux sont probablement les plus malheureux des êtres. Un individu pauvre, mais bien entouré, est certainement plus heureux qu’un milliardaire qui n’aime personne et que personne n’aime.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bjorn borg - 29/12/2014 - 13:48 - Signaler un abus Bien sur

    si on manque de la carte de cœur!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Frédéric Lenoir

Frédéric Lenoir est philosophe et romancier. Ses ouvrages sont traduits dans une vingtaine de langues. Citons parmi ses derniers livres le Petit Traité de vie intérieure (Plon, 2010), L'Âme du monde (Robert Laffont, 2012) et Coeur de Cristal (Robert Laffont, 2014).

Voir la bio en entier

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€