Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vive tension entre Emmanuel Macron et Florian Philippot au Parlement européen

Le président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé ce mardi au Parlement européen. Il a notamment réaffirmé sa vision de l'Europe et les projets qu'il comptait mener à bien. Dans le cadre de son intervention, Emmanuel Macron a été interpellé par Florian Philippot.

Clash Macron - Philippot

Publié le

Le président de la République s'est rendu au Parlement européen de Strasbourg dans la journée du mardi 17 avril. Emmanuel Macron a notamment évoqué l'avenir de l'Europe. 

Le chef de l'Etat a été pris à partie par Florian Philippot, député européen du groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe. L'ancien conseiller de Marine Le Pen a accusé Emmanuel Macron d'être "venu pour plaire", devant une assemblée "qui joue à être un Parlement puisqu'il n'y a pas de peuple européen unique à représenter." Le président des Patriotes a également invité Emmanuel Macron à organiser un référendum sur la sortie de la France de l'Union européenne, à la manière du Brexit.  
 
Florian Philippot n'a pas mâché ses mots face au président de la République : "Votre discours a repris sans surprise tous les canons du catéchisme européen."
 
Emmanuel Macron a répondu sèchement à Florian Philippot, après ces invectives. 
 
"Je suis étonné que vous ayez pu dire ce que vous avez dit sur cette assemblée dans laquelle vous êtes.
Vous y avez été élu par le peuple français, vous avez un drôle de respect pour le peuple français. Si cette assemblée ne vous plaisait pas, il ne fallait pas y venir, c'est tout !".   
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 19/04/2018 - 10:37 - Signaler un abus Bon, au moins,

    il y a quelqu'un qui lui a dit sa façon de penser. Et Macron lui a donné involontairement raison en rappelant qu'il représente la France, entérinant ainsi les propos de Floriot.

  • Par Atlante13 - 19/04/2018 - 10:39 - Signaler un abus Pardon, "de Florian..".

    parti trop vite.

  • Par MIMINE 95 - 19/04/2018 - 17:11 - Signaler un abus J'ignore si la réponse de Macron à Philippot est "sèche" ou pas

    mais sa teneur est sans aucun doute particulièrement stupide. Ainsi avoue t il, que dans l'assemblée européenne, l'opposition n'est pas légitime et n'as rien à y faire : "Si cette assemblée ne vous plaisait pas, il ne fallait pas y venir, c'est tout !". Donc en clair, au parlement européen, seuls les eurobéats ont droit à la parole et si t'es pas d'accord ... tu te casses et tu fermes ta gu..le !!!! !!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€