Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tweet antisémite : échange tendu entre Gérard Filoche et Anna Cabana

"Soit vous êtes un imbécile, soit vous êtes un salaud, il n'y a pas le choix", a lancé la journaliste à Gérard Filoche. Depuis vendredi soir, son tweet sur Emmanuel Macron continue d'indigner.

Explications

Publié le

Depuis vendredi soir, le tweet de Gérard Filoche représentant Emmanuel Macron les bras levés devant un globe terrestre, le bras orné d'un brassard ressemblant à un accoutrement nazi où la croix gammée (puis remplacée par le signe dollar), sur fond de drapeaux américain et israélien et de photos de Patrick Drahi, Jacob Rothschild et Jacques Attali, continue d'indigner. Samedi, le Parti socialiste a annoncé qu'il avait décidé d'engager une procédure d'exclusion à l'encontre de Gérard Filoche. En outre, lundi 20 novembre, le parquet de Paris a ouvert une enquête à l'encontre du responsable socialiste pour "provocation à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne en raison de son origine ou de son appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion".

Invité lundi soir de l'émission "Conversation avec Anna Cabana" sur la chaîne i24NEWS, Gérard Filoche a tenté de s'expliquer.

"Soit vous êtes un imbécile, soit vous êtes un salaud, il n'y a pas le choix"

"Je fais 150 000 tweets, il y en a un - tard le soir - dont je ne perçois pas toute la dimension, je le mets comme pièce annexe à un autre tweet. Et évidemment j'ai été négligeant, évidemment je n'ai pas été attentif et évidemment je n'aurais pas dû le faire", a-t-il expliqué, soulignant qu'il a retiré le tweet aussitôt que son fils l'a averti. "J'ai immédiatement mis les choses au point en disant que ce tweet était antisémite et donc que je le combattais", a-t-il ajouté. "Ce soir-là j'ai fait une connerie", a-t-il déclaré, suscitant la colère d'Anna Cabana. "Soit vous êtes un imbécile, soit vous êtes un salaud, il n'y a pas le choix", a-t-elle lancé.

>>> À lire aussi : Revoilà l'antisémitisme de gauche ! Il porte un nom : Gérard Filoche

"Ce tweet je l'ai mis par erreur sans comprendre sa portée sur le moment. Les dessins contre Emmanuel Macron, il y en a plein sur internet et très souvent ils sont mérités, c'est quand même le candidat de l'argent, c'est quand même le président des riches", s'est encore justifié le membre du bureau national du PS. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par BABOUCHENOIRE - 21/11/2017 - 19:08 - Signaler un abus les 2 mon général, Filochard est un salaud imbécile et en

    plus il nous prend pour des niais avec ses explications à la "mord moi le n..."

  • Par winnie - 24/11/2017 - 17:47 - Signaler un abus Elle est belle.....

    cette fausse gauche qui s'avère etre en fait raciste et antisémite,mais tout en faisant croire le contraire . En ce qui concerne les 2 journalistes présents sur le plateau qui sont bien évidement juifs ,ils ont eux aussi révéler leur vrais visage de militants,mais cela on le savait déjà .

  • Par kilian - 27/11/2017 - 12:32 - Signaler un abus On peut être

    un salaud imbécile.

  • Par Marie-E - 27/11/2017 - 13:18 - Signaler un abus perso

    j'ai regardé l'émission et je me suis sentie mal à l'aise. Je n'aime vraiment pas Filoche et n'apprécie pas ce énième dérapage mais là entre Cabana et Szafran on aurait dit un guet apens... ils ne l'ont pas laissé parler et ne l'ont pas écouté quand il arrivait à parler. Pourquoi l'inviter s'il ne peut en placer une pour expliquer ce qui s'est passé ou même éventuellement se justifier. Je pense qu'il y avait d'autres manières que cette condamnation sans défense possible. Je n'aime pas les procès des bolchos contre les bolchos quand ils deviennent fanatiques. A Winnie ils n'ont pas montré leurs visages de militants, j'en connais beaucoup et qui n'ont pas ce comportement. Ils ont révélé leur visage d'intolérance c'est tout et ils n'ont fait honneur ni à leur métier ni à leur communauté sous couvert d'interview.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€