Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Tempête en Bretagne et en Normandie : les images impressionnantes filmées par les internautes

De très violentes rafales de vent s'abattent sur la façade ouest du pays depuis lundi matin, et seize départements sont placés en alerte orange.

Au plus près

Publié le

Des rafales de vent allant parfois jusqu'à 150 km/h sévissent depuis lundi matin sur l'ouest de la France. En tout, seize départements du littoral sont en alerte orange face aux forts vents et aux risques de submersion. De très violentes rafales de vent s'abattent sur la façade ouest du pays depuis lundi matin. Seize départements sont placés en alerte orange, d'après Météo Consult*.

Des vents ont soufflé sur l'ouest et le nord-ouest de la France à 139 km/h en moyenne, et les autorités ont lancé un avis de tempête qui a causé pour l'instant peu de dégâts.

Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a appelé "les habitants des littoraux Atlantique, de la Manche et de la Mer du Nord à la plus grande prudence". Lundi, dans l'ouest de la France, 14.000 clients étaient privés d'électricité.

 

Tempête : un spectacle de la nature

Tempête en Bretagne et Normandie par 20Minutes

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par valencia77 - 12/02/2016 - 14:47 - Signaler un abus apaisement

    En peuplant le pays avec des negres et des arabes? Venez voir les quartiers noirs americains pour avoir une petite idee de l'apaisement. Pas de doute le francais est un veaux con.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€