Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 03 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Taxer les riches à 75 % ? Will Smith n'en revient pas

Interrogé par Laurent Delahousse sur la proposition de François Hollande, l'acteur reste sans voix.

God bless America

Publié le

Will Smith était l'invité du 20h de France 2 samedi soir. La star de Men in Black rêvait d'être un jour président des Etats-Unis... Mais il semble qu'il ne partage pas les opinions politiques du Chef de l'Etat français.

Certes, il est d'accord pour être taxé à 30% comme le propose le Président démocrate Obama. Mais 75%... ça fait beaucoup.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gégéd - 14/05/2012 - 13:46 - Signaler un abus Taxer les riches à 75 %

    bonjour la contradiction du siècle. c'était pas lui qui a déclaré dans son pays qu'une telle mesure serait également la bienvenue pour les gens de sa classe face aux crises et voilà qu'il vienne en france pour dire le contraire. ha ces artistes quand ils le veulent.

  • Par fouloas - 17/05/2012 - 11:13 - Signaler un abus 30% amalgame avec les 75%

    la réaction étonnée de l'acteur sur les 75%, d'imposition en France sur les plus riches peut se comprendre ,car il a dû comprendre qu'il s'agirait de 75% sur les revenus totaux, ce qui est totalement faux, c'est 75% sur ce qui dépasse un million d'euros, le premier million étant imposé normalement! Sous Roosevelt ,il y avait une tranche à 90% alors qui cela va t-il attendrir, les pleurnicheries de ces citoyens gâtés? pas moi ,en tous les cas.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€