Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Stéphane Le Foll fâché contre BFMTV : "je ne suis pas n'importe quoi !"

Le ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt a reproché, à tort, à BFMTV de ne pas avoir diffusé l'une de ses interviews.

Indépendance des médias

Publié le

Confrères journalistes, attention ! Si vous décidez d'interviewer Stéphane Le Foll, soyez sûrs de diffuser l'interview et de le prévenir, sinon "ça va barder". 

Ce dimanche, les équipes du "Supplément" de Canal+ ont réalisé un sujet sur Alain Weill, propriétaire de BFMTV. Les caméras de l'émission l'ont suivi mercredi, notamment lorsqu'il a accueilli Stéphane Le Foll, invité politique de Jean-Jacques Bourdin ce jour-là.

Le porte-parole du gouvernement a profité de la présence des caméras pour tancer Alain Weill. En cause, une interview qui n'aurait pas été diffusée suite à son déplacement au Mans, lundi. 

"Le reportage de BFMTV, c'est 'il n'y a pas de ministre en déplacement', il n'y a même pas une image et un son, enfin si après il y a une image sans son.

(...) Je l'ai dit à votre journaliste. Je lui ai dit 'Vous vous foutez de moi ? Vous me prenez vraiment pour un con'", s'est agacé le ministre.

"Enfin, quand même, je ne suis pas le syndicaliste du coin, je ne suis pas n'importe quoi ! Je vais à Laval, vous m'interviewez et rien ! Je lui ai dit à la fille. Ce n'est pas bien, je ne suis pas content moi", a-t-il maugréé.

Problème : Alain Weill a ensuite précisé sur le plateau du Supplément que l'interview a bien été diffusée...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par essentimo - 01/02/2016 - 08:30 - Signaler un abus Et on reproche

    à l'envi, le "casse-toi..... de Sarkozy ? Le Foll n'a rien à lui envier !

  • Par baluma - 01/02/2016 - 10:50 - Signaler un abus par Marie

    Quel style !! Est-ce du français? Sa copine c.Taubira pourra p.e. l'aider..

  • Par MarcoPolo2 - 01/02/2016 - 11:04 - Signaler un abus Les ergots du coq

    L'attitude de cet homme politique, bouffi d'orgueil et gonflé de prétention,est affligeante, d'autant plus que son bilan ministériel ne devrait pas l'inciter à se croire important ni même utile. Il n'est pas n'importe quoi, certes, tout juste n'importe qui.

  • Par Septentrionale - 02/02/2016 - 09:41 - Signaler un abus Le Fantoche de l'Imposteur 1er

    Ses propos creux débités sur les codes de principes dogmatiques du socialisme sont curieusement débités sur un mode de semblablité avec Bedos le Vieux dans le ton de ses bafouillages. Et avec un talent certain de triste pitre pour empêcher l'adversaire de s'exprimer lors d'un débat.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€