Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ségolène Royal dénonce un reportage "caricatural" de Canal+ et quitte prématurément le plateau

"Vous faites un sujet uniquement sur des problèmes de conflits interpersonnels, je ne me reconnais pas" a vivement regretté la ministre de l'Ecologie sur le plateau du Supplément.

Froide colère

Publié le

Une froide colère. Invitée dimanche du "Supplément" de Canal+, Ségolène Royal a quitté l'émission avant la fin. Généralement, les invités restent jus'au bout de l'émission. La ministre de l'Ecologie a peu goûté un reportage intitulé "Encore plus Royal", qui revenait notamment sur les tensions entre Ségolène Royal Laurent Fabius durant la COP21 ou encore entre la rivalité possible avec Jean-Mac Ayrault.

"C'est un peu de caricature, dans ce qu'on a vu là, sur la politique", regrette la ministre. "Vous faites un sujet, uniquement sur des problèmes de conflits interpersonnels, je ne me reconnais pas". 

"Vous ne souhaitez pas rester jusqu'au bout, c'est votre droit, on vous libère", déclare un peu plus tard Ali Baddou. "Oui, à une autre fois", répond laconiquement Ségolène Royal.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bergé - 22/02/2016 - 14:56 - Signaler un abus cette ministre qui n'as pas

    cette ministre qui n'as pas de mandat populaire est comme une arapéde qui s'accroche au pouvoir et qui est nul sur tout avec le piston de son ex compagnon

  • Par vangog - 22/02/2016 - 21:09 - Signaler un abus La socialiste victime de la télé Marie-claire-gala...

    qu'elle a contribué à créer....trop drôle!

  • Par Jean-Benoist - 22/02/2016 - 23:41 - Signaler un abus quand sera t elle

    Poursuivi pour la dette abyssale laissée par la région poitou charentes?

  • Par Gastoch - 23/02/2016 - 08:14 - Signaler un abus elle a eu raison

    les journaleux qui n'ont jamais rien fait donnent trop de leçons

  • Par godefroy_de_m - 23/02/2016 - 09:37 - Signaler un abus Elle n'a pas le sang-froid

    de Najat Vallaud-Belkacem qui, elle, a su résister à l'envie de quitter le plateau quand le sujet ne lui plaisait pas ;-)

  • Par Aldel - 23/02/2016 - 09:56 - Signaler un abus Elevons le débat.

    Je ne suis pas un fan de Ségolène Royal. Mais j'ai trouvé son discours très digne. Il est vrai qu'à trop dénigrer les politiques, on dénigre la politique, l'action politique qui est indispensable à une démocratie. Elevons le débat, car c'est indispensable pour que survive une vraie démocratie et que le pouvoir ne soit pas confisqué par ceux qui veulent nous dire ce que nous devons penser.

  • Par lasenorita - 23/02/2016 - 11:18 - Signaler un abus Ségolène Royal.

    Comme tous les énarques et les gauchistes Ségolène ne sait pas compter: elle dépense allègrement l'argent ''des autres'', Elle a laissé la région du Poitou-Charentes, dont elle était la présidente, avec un gros déficit!... voir http://actu.orange.fr/france/rousset-ps-denonce-une-derive-des-finances-de-l-ex-region-Poitou-Charentes-afp_CNT00000kalzW.html et elle voulait gouverner la France...peut-être qu'elle n'aurait pas fait pire que le père de ses 4 enfants!...

  • Par Eolian - 23/02/2016 - 14:45 - Signaler un abus Et bien,

    on l'a quand drôlement échappé belle en 2007. Vivement qu'elle dégage avec ses copains en 2017.

  • Par Alain Proviste - 23/02/2016 - 16:08 - Signaler un abus ELLE A RAISON...

    quand elle dit que la politique ne se résume pas à des querelles de personnes (quelle que soit la pertinence de ses idées). Les journalistes, je l'ai déjà remarqué souvent, adore orienter les interviews des politiques vers ce genre de sujet de cours de récré : Machin est-il toujours fâché avec Bidule ? En conclusion, nos politiques ne sont pas très brillants mais des journalistes réalisent le prodige de les tirer vers le bas.

  • Par plazbovo - 23/02/2016 - 20:14 - Signaler un abus le titre de l'article est sournoisement trompeur

    Je déplore la façon dont Atlantico vend son article ! Atlantico annonce que Segolène est fâchée et quitte le plateau en colère. Ce n'est pas vraiment ce que j'ai vu. Elle semble avoir quitté l'émission parce qu'elle avait des impératifs. Elle a critiqué le reportage mais pas de colère manifeste.Son départ de l'émission n'a rien à voir semble--t-il avec le regard qu'elle a porté sur le reportage de C+. Vous en faites des tonnes, et j'y vois une malhonnêteté intellectuelle.

  • Par adroitetoutemaintenant - 23/02/2016 - 20:35 - Signaler un abus Plutôt marrant

    de voir des ordures s’écharper en public

  • Par Anguerrand - 24/02/2016 - 09:12 - Signaler un abus Ségolène est une Madone

    Prière de s'agenouiller devant elle et de ne lui poser que des questions qui la mettent en valeur et ne la gene pas. Son ego est sans limite, dans tous les reportages dès qu'elle apperçois une caméra elle nous sert son plus beau sourire, idem pour El Connerie et Belkassine.

  • Par Aldel - 24/02/2016 - 09:20 - Signaler un abus oui, titre trompeur.

    J'abonde dans le sens de Plazbovo: le titre est au moins trompeur, si ce n'est mensonger. Et j'avoue être tombé dans le piège : j'ai lu l'article et regardé la vidéo (et commenté) à cause de ce titre. En tout cas, je ne regrette pas : j'y ai vu une Ségolène Royal que je n'attendais pas qui défend dignement (sans colère) l'action politique face un journaliste qui va chercher sa matière dans les poubelles de l'information (et de ce point de vue, avec son titre accrocheur Atlantico tombe dans le même travers du sensationnalisme). Merci à Atlantico de veuillez à élever le débat ce qui aurait été possible avec un titre comme "Ségolène Royal défend la dignité de l'action politique face à la médiocrité des journalistes de C+".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€