Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 21 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Se proclamer comme de Gaulle et finir comme Pierre Laval" : Xavier Bertrand étrille Nicolas Dupont-Aignan

Le président de la région Hauts-de-France a condamné "des petits arrangements".

Radical

Publié le

La décision de Nicolas Dupont-Aignan de rejoindre Marine Le Pen pour le second tour de l'élection présidentielle fait couler beaucoup d'encrer et reste dans en travers de la gorge de plusieurs élus du  parti Les Républicains. Invité à s'exprimer concernant ce soutien sur la chaîne BFMTV, Xavier Bertrand a condamné cette décision en faisant notamment référence à l'héritage gaulliste revendiqué par le président de Debout la France.

"Ce sont des petits arrangements", a estimé le président de la région Hauts-de-France.

"Monsieur Dupont-Aignan dit à Madame Le Pen : 'Je n'ai pas fait 5%. Si vous pouvez éponger mes dettes de la présidentielle et puis, si je peux avoir des places pour les législatives'. Lui qui se disait gaulliste, vous vous rappelez de ce que disait le général de Gaulle : 'Ceux qui font leur petite soupe sur leur petit feu'. Elle est où la France dans tout ça ?".

Avant de lancer : "Quand on voulait se proclamer comme le général de Gaulle et qu'on finit comme Pierre Laval, c'est ça le destin de Monsieur Dupont-Aignan ?". Une référence au vice-président du Conseil des ministres pendant le gouvernement de Vichy, qui avait été fusillé à la Libération pour avoir collaboré avec l'Allemagne nazie. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par habert - 02/05/2017 - 10:14 - Signaler un abus Bertrand

    Ce monsieur renvoie juste l'ascenseur aux électeurs PS qui ont voté pour lui en 2015. Et comme beaucoup, en manque d'arguments, il nous ressort des histoires qui ont 80 ans ! Toujours pas compris que la Deuxième Guerre Mondiale est finie et que nous ne sommes plus en 1945 !

  • Par PRISCA92 - 02/05/2017 - 15:42 - Signaler un abus Plusieurs définitions concernant X. BERTRAND

    Voir la paille dans l’œil de son voisin et ne pas voir une poutre dans le sien... C'est l'hôpital qui se fout de la charité ! Balaie devant ta porte avant d’aller balayer devant celle du voisin... Quand l’aveugle blâme la mauvaise vue du borgne... Et oui, Monsieur BERTRAND êtes-vous fier de vos voix PS ???

  • Par RADONEGE - 03/05/2017 - 13:36 - Signaler un abus un incapable de plus

    Quand ce Bertrand était ministre de la Santé, il est venu sévir à Aix les Bains. Nous lui avons fait poser par notre deputé Dominique Dord une question écrite importante au sujet du mode de facturation des médecins et infirmiers dans un secteur particulier de la Savoie. Malgré plusieurs rappels, il n'a jamais daigné répondre. Et puis si la seconde guerre mondiale est finie pour nous tous, qu'il ne vienne pas nous emm... avec Laval. Qu'il se taise.

  • Par lasenorita - 05/05/2017 - 11:27 - Signaler un abus Ceux qui se comportent comme Laval..

    Ce sont les Ripoublicains qui, après avoir craché tant qu'ils ont pu sur Macron,le rejoignent.. qui sont des traîtres! Monsieur Dupont-Aignan a TOUJOURS eu des idées semblables à Marine Le Pen, c'est-à-dire: la protection des Français contre l'invasion musulmane! Les Ripoublicains ont perdu une électrice et monsieur Dupont-Aignan en a gagné une, lui! J'espère que beaucoup d'électeurs feront comme moi!

  • Par g16 - 06/05/2017 - 12:01 - Signaler un abus Les démocrates honnêtes

    sont bien obligés d'utiliser des combines pour financer leurs partis. c'est ce qui conduit le FN devant les juges et Dupont Aignan à s'associer.

  • Par arcole 34 - 06/05/2017 - 16:39 - Signaler un abus LES DEMOCRATES COOME X BERTRAND SONT ELUS ET REELS

    Faites en autant et après vous pourrez asséner vos jugements de comptoirs . Et n'excusez pas l'inexcusable .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€