Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un remaniement impopulaire : débat entre Jean-Sébastien Ferjou et Sylvain Bourmeau

Le directeur de la publication d'Atlantico.fr et le journaliste de France Culture ont réagi vendredi sur iTélé à l'annonce du remaniement.

Duel des éditorialistes

Publié le - Mis à jour le 15 Février 2016

Chaque vendredi soir à 23h35, Antoine Genton anime un débat face à face entre deux personnalités qui évoquent ensemble l'actualité du jour.

Ce 12 février, le débat était entièrement consacré au remaniement, qui est particulièrement impopulaire : 73% des Français s'en sont dit "pas satisfaits", selon un sondage Odoxa publié ce vendredi pour Paris Match et Itélé.

Sylvain Bourmeau, journaliste à France Culture, s'est dit "pas surpris par ce chiffre". Selon lui, "il s'est agit pour François Hollande, non pas de mettre en place un gouverment de combat (...) mais plutôt des choix qui visent à destabiliser suffisamment son camp" pour rester le candidat naturel de la gauche en 2017.

Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication, a estimé que "François Hollande sera éternellement un premier secrétaire du Parti socialiste et aura toujours énormément de difficultés à être président de la République". Pour lui, "ce n'est pas un remaniement qui s'adresse aux Français (...) c'est essentiellement de la tactique, c'est pour éviter qu'il y ait des candidatures alternatives à gauche" en tuant dans l'oeuf toute positbilité de primaire ouverte à gauche.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 15/02/2016 - 17:30 - Signaler un abus Jamais un remaniement gouvernemental

    n'a été aussi politique, et ridicule, afin de tenter de museler son opposition à gauche. Au point de prendre des Cosse, Placé. Le ridicule ne tue plus heureusement pour Hollande et Valls. Par contre pour les économies, on repassera 4 ministres en plus, c'est 4 nouveaux ministères à creer avec chauffeurs, bureaux, salaires, frais de toute sorte. Le summum c'est le ministère de l'égalité réelle, nous avions donc une fausse égalité jusqu'à maintenant. Un manque quand même c'est un ministère du radis rose et un du radis noir.

  • Par Outre-Vosges - 16/02/2016 - 07:58 - Signaler un abus Qu’importe ?

    Ce remaniement ministériel est pour moi le type même de non-évènement : des incapables et des arrivistes sont remplacés par d’autres qui ne valent pas mieux. Attendons qu’ils tombent dans les poubelles de l’histoire.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€