Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Régionales : en colère, Morano charge Sarkozy

Nadine Morano a vu son investiture départementale retirée en Meurthe-et-Moselle par les instances nationales du parti Les Républicains.

Accusation

Publié le

Au lendemain du succès enregistré par le Front national lors du premier tour des élections régionales, Nadine Morano n’hésite pas à pointer du doigt le patron des Républicains. Ce lundi, l’eurodéputée a estimé que Nicolas Sarkozy "portait une responsabilité" dans ce résultat.

Selon elle, la prise de position de l’ancien chef de l’Etat à son égard, pendant la polémique sur la "race blanche", a été "franchement très mal reçue chez les militants, chez les adhérents". "Les Français sont attachés à défendre leurs valeurs, leur identité" poursuit-elle.

Nadine Morano a vu son investiture départementale retirée en Meurthe-et-Moselle par les instances nationales du parti Les Républicains. "Les positions de Nadine Morano ne sont, aujourd'hui, pas compatibles", avait estimé Philippe Richert, tête de liste du parti Les Républicains pour les régionales dans le Grand Est.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clclo - 07/12/2015 - 15:38 - Signaler un abus fausse joie

    je pensais qu'elle avait retrouvé sa tête , erreur toujours décapitée

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€