Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 16 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Manuel Valls se justifie : "On m’a imposé le 49.3"

L’ancien premier ministre a été interrogé sur France 2, le jeudi 5 janvier, à ce sujet.

Sur la défensive

Publié le

Il l’a utilisé six fois alors qu’il était premier ministre. Désormais candidat à l’élection présidentielle,  Manuel Valls se propose de supprimer "purement et simplement" l’alinéa 3 de l’article 49 de la Constitution. Une proposition qui n’a pas échappé au grand public comme aux médias. Interrogé sur France 2, jeudi 5 janvier, à ce sujet. "On m’a imposé le 49.3", a déclaré Manuel Valls, en tentant de justifier ce revirement. Sans succès…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par YNENOUDISEPATOU - 06/01/2017 - 14:37 - Signaler un abus Donc ....

    Selon son raisonnement, si par malheur il devenait président, on pourrait lui imposer un certain nombre de choses ? Il ne gouvernerait donc pas ... un aveu auquel personne ne peut croire.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€