Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Benoît Hamon découvre en direct le tweet antisémite de Gérard Filoche

L'ancien candidat socialiste à la présidentielle n'était pas au courant du sujet qui a indigné la classe politique ce week-end.

La tête sous l'eau

Publié le

C'était le sujet d'indignation du week-end. Le tweet polémique de Gérard Filoche a fait réagir une bonne partie de la classe politique et lui vaut une procédure d'exclusion du PS. Mais Benoit Hamon n'était pas au courant. Invité d'Europe 1 ce lundi matin, l'ancien candidat socialiste à la présidentielle est interrogé sur le sujet…et sèche.   

"Pardon, je n'ai pas vu. J'ai travaillé tout le week-end..." se justifie-t-il devant son interlocuteur qui lui demande s'il n'a "vraiment pas suivi" l'actualité. "Non, non, mais dites moi, dites moi", lance Benoît Hamon.

Briefé sur la polémique, il déclare : "Si c'est le cas, d'abord je trouve ça accablant, épouvantable".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par edac44 - 20/11/2017 - 14:09 - Signaler un abus Faut arrêter de critiquer les caricatures, même de mauvais goût

    sinon, ce sera comme pour la cigarette !... il y aura bien un de ces couillons de ministres qui va vouloir nous interdire "Photoshop".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€