Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

PSG : Neymar ne bénéficie "d'aucune espèce de faveur fiscale" soutient Gérald Darmanin

Malgré les soupçons, le ministre a affirmé que le transfert de la star s'est fait "dans le cadre des lois fiscales de la République".

Coup de pouce ?

Publié le

Le football samba est-il arrivé en France grâce à des tours de passe-passe fiscaux ? C’est en filigrane ce que soutient le livre « PSG : révélations d'une révolution » qui vient de sortir et qui avance que la superstar parisienne Neymar, attaquant brésilien, aurait pu bénéficier de faveurs fiscales. Sur le plateau de BFMTV jeudi soir, Gérald Darmanin a nié ces révélations.  

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a d’abord précisé n’avoir "jamais rencontré Monsieur Neymar" et ne l’avoir vu "qu’à la télévision". Puis d’affirmer : "Tout s'est fait dans le cadre des lois fiscales de la République. Il vaut mieux que Monsieur Neymar paye ses impôts en France plutôt qu'il aille jouer ailleurs dans un autre pays. Monsieur Neymar paye ce qu'il doit payer". Et le ministre d’ajouter : "Il n'y a eu aucune espèce de faveur fiscale, comme si on pouvait imaginer qu'il y aurait eu une adaptation avec les lois de la République.

Il y a des lois fiscales et sociales, et Monsieur Neymar paye ce qu'il doit payer".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€