Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 25 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Pour le bien de la France, taisez-vous" : quand Alain Finkielkraut est vivement interpellé dans "Des paroles et des actes"

L'académicien a été apostrophé par une enseignante qui intervenait dans le public de l'émission.

Tendu

Publié le

Une certaine tension s'est emparée du plateau de "Des paroles et des actes" jeudi soir. Une professeure d'anglais, Wiam Berhouma, qui faisait partie du public, a interrogé Alain Finkielkraut sur le rôle des hommes politiques et des "pseudos-intellectuels" dans la montée de l'islamophobie en France.

Estimant que l'invité n'avait pas répondu à sa question, elle a ensuite fait référence à un passage du récent Académicien dans "Ce soir ou jamais".  "Il y a une vidéo de vous où vous criez à monsieur Dafri (scénariste français ndlr) : 'taisez-vous, taisez-vous'. Eh bien, pour le bien de la France, je vous dis la même chose, taisez-vous monsieur Finkielkraut" a lancé Wiam Berhouma.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zoebarnabe - 23/01/2016 - 08:03 - Signaler un abus horreur

    Et dire que cette femme est prof d'anglais, dans une France qu'elle gerbe !

  • Par ISABLEUE - 23/01/2016 - 11:29 - Signaler un abus Une pauvre fille avec son maquillage outrancier

    et son brushing pour avoir les cheveux bien lisses !! Ha ha ha. encore une mal dans sa peau. Il faut vraiment des psychiatres dans ce pays. Mais quoi ?? qu'est ce que vous dites, madame, ils sont juifs.. Ha bon ... Qu'est ce que cette fille avait à dire à un intellectuel ?? Rien elle ne comprend rien..

  • Par ISABLEUE - 23/01/2016 - 11:29 - Signaler un abus Une pauvre fille avec son maquillage outrancier

    et son brushing pour avoir les cheveux bien lisses !! Ha ha ha. encore une mal dans sa peau. Il faut vraiment des psychiatres dans ce pays. Mais quoi ?? qu'est ce que vous dites, madame, ils sont juifs.. Ha bon ... Qu'est ce que cette fille avait à dire à un intellectuel ?? Rien elle ne comprend rien..

  • Par pandore - 23/01/2016 - 12:04 - Signaler un abus 5 minutes de célébrité

    C'est bien du Pujadas ça. Inviter une nana qui n'a du lire aucun des bouquins de Finkeilkraut, mais qui, comme le disait Andy Warhol, " a obtenu son quart de célébrité ". En l’occurrence 5 petites minutes suffiront à la dame pour déblatérer ses conneries. Tant mieux pour le spectateur !!!

  • Par Ganesha - 23/01/2016 - 13:22 - Signaler un abus Résumé

    La charmante jeune-femme musulmane se disait ''très en colère'' et souffrir en permanence ''d'islamophobie'', mais ne nous a présenté aucun exemple pratique ! en fait, elle était vraiment pathétique ! Il y a eu, au cours de cette soirée, une information vraiment importante et qui n'est pas rapportée dans cet article : Daniel Cohn-Bendit a dit qu'il pensait que mme Merkel avait eu raison d'accueillir son million de réfugiés, et qu'elle devait persévérer dans cette voie. Finkelkraut, s'est contenté de hausser les épaules… Finkie semble débuter une maladie de Parkinson. En fin d'émission, Cohn-Bendit a été traité de ''bisounours'' par quelques messages twitter. Il me semble aussi qu'à un certain moment, Dani le Rouge a déclaré que la reconnaissance de l'État d'Israël faisait partie des quatre principes fondamentaux de l'Europe. A moins que je ne confonde avec une autre émission ? Il s'est déclaré candidat à la ''présidence de l'Europe'' : au moins, vous saurez ainsi pour quel programme vous voterez...  

  • Par ALDA - 23/01/2016 - 17:42 - Signaler un abus professeure dites vous ??

    cette malheureuse jeune femme s'est ridiculisée devant les français je signale au passage son appartenance (qu'elle n'ose même pas assumer) aux indigènes de la République, ce qui en dit long sur ses sentiments anti-France et antijuifs Il faut surtout incriminer monsieur Pujadas qui n'a pas su mener son débat et ne l'a pas présentée comme militante des indigènes. Soit il ne le savait pas et c'est grave car il ne connait pas son métier, soit il le savait et c'est encore plus grave car il a tendu un piège à Monsieur Finkielkraut et a trompé les téléspectateurs

  • Par Lafayette 68 - 23/01/2016 - 18:50 - Signaler un abus @ALDA

    Je vous rejoins dans votre analyse mais j'ajouterai que Cohn Bendit (en retraite papy) n'a pas eu l'élégance ou le courage ou l'intelligence de réagir , trop heureux de la situation comme Pujadas (faire le buzz). Emission à éviter.

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 23/01/2016 - 19:06 - Signaler un abus comme dab

    chez certains -fussent-ils professeure-la parole vaut l'action Non Mademoiselle la vie c'est pas ça :c'est d'abord des actes !

  • Par cloette - 23/01/2016 - 20:15 - Signaler un abus bonne analyse de Alda

    Tout à fait vrai il fallait présenter cette personne car sinon c'était un piège , Pujadas n'est pas à la hauteur . J'ai trouvé Cohn Bendit hors sol , toujours ce don de la parole mais idéologue et à côté de la plaque .

  • Par jurgio - 23/01/2016 - 20:44 - Signaler un abus « Taisez-vous » est le suprême argument du totalitarisme

    toute idée qui n'entre pas dans l'intellect des cerveaux gauchos doit être éliminée.

  • Par Mario - 24/01/2016 - 12:37 - Signaler un abus Ces gens là sont des

    Ces gens là sont des pleureuses qui geignent à longueur de journée des méfaits que les Français leurs font subir. Oups les pauvres ont des statuts professionnels d'un niveau très bas, ici prof d'anglais et comme nous sommes des salauds, nous les empêchons de parler. Vraiment je m'en veux de leur fournir le meilleur que leur pays d'origine est incapable de leur octroyer. Vous me direz qu'il est toujours possible de faire mieux et bien on s'y attelle car on culpabilise et surtout on est pétrifié de peur.

  • Par paolo manzi - 24/01/2016 - 14:08 - Signaler un abus La " jihadiste" de service

    Ele est venue uniquement pour faire son '' Djihad " : Se payer l' Académicien et ll'institution qui và avec . Les éléments de langage avaient été appris parcoeur et tout etait prémédité y compris la chute finale " taisez - vous Mr. Fikenkrault ". Et tout çà avec la complicité du nain . Un pur scandale sur une chaîne dite " publique" qui n'est en fait qu'une succursale du Parti .

  • Par gerint - 25/01/2016 - 20:12 - Signaler un abus Aves des crasses comme cela

    il y a de quoi devenir islamophobe. Elle n'arrive pas au niveau d'un orteil de Finkielkraut.

  • Par fanfoué - 25/01/2016 - 22:47 - Signaler un abus La gangrène est partout !

    Toutes nos institutions sont atteintes, pauvre France. Merci la gauche "bordel" !!!

  • Par DrPal - 26/01/2016 - 08:42 - Signaler un abus Quel contraste étonnant entre

    Quel contraste étonnant entre le visage inquiet de l’intelligence à la recherche du mot juste et l’incroyable autosatisfaction affichée sur le visage de la sottise. Finky expose, cite, référence, explique, argumente avec intelligence, culture, mesure et précautions oratoires. L'autre,, n'ayant pas un millionième de sa culture ni de son éloquence, ne fait que réciter mécaniquement la tirade victimaire habituelle des musulmans, mille fois entendue, sans rien démontrer ni même expliciter. Mais elle le fait avec un contentement de soi qui ne méritait pas la réponse digne et structurée d' AF. "Je ne perdrai pas de temps à répondre." dit t-elle, tu penses, faudrait en avoir les moyens intellectuels!. De ce sourire niais et avec ce ton doucereux, même façade hypocrite que sa Najat de ministre, ne sortent que des insultes contre le philosophe , les juifs ( Zemmour et BHL quel rapport?), et la France dans son ensemble. Pujadas a été nul ou complice, se laissant voler pendant dix minutes le contrôle de son émission par cette insolente avec une incroyable complaisance, alors qu'il se montre souvent teigneux avec des ministres. Soumission flagrante et navrante

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€