Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Paris devient la risée d'Internet avec le clip pédagogique "Pas pipi dans Paris"

Le clip, qui incite à ne pas uriner n'importe où dans Paris, crée le malaise.

Infantilisation

Publié le

Pour lutter contre les incivilités à Paris, et en particulier contre les personnes urinant hors des endroits appropriés (c'est à dire, en dehors de toilettes), la mairie de Paris a eu la curieuse idée de commander un clip. Réalisé par la blogueuse Swann Périssé, cette vidéo de 4 minutes, qui se veut humoristique, montre des comédiens habillés et maquillés en jaune et noir, se mettant en scène avec rouleaux de papier toilette, des brosses pour cuvette de WC et des boissons de couleur jaune.

Dans Libération, la mairie de Paris explique qu'en jouant la carte de l'humour, elle espère "sensibiliser des publics plus jeunes moins touchés par les canaux de communication traditionnels".

Elle précise que le clip a coûté 6.500 euros, un montant "exceptionnellement bas" pour ce type de campagne de communication.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 16/09/2018 - 09:45 - Signaler un abus Terrible ce clip,

    ça vous coupe l'envie d'aller pisser. Et présenté par Mabille c'est à se tordre de rire. Un clip à l'image de la mairesse, vulgaire et minable. Quant à son financement, la menteuse oublie de nous dire qu'il a été surtout financé par les gestionnaires des pissotières. Elle devrait relire son Pagnol, la Hidalgo des pissotières.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€