Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

On n’est pas couché : "Vous voulez me frapper peut-être ?", lance Yann Moix à Mathieu Kassovitz

Le conseiller municipal (LR) de Courbevoie, Arash Derambarsh, Mathieu Kassovitz et Yann Moix, se sont violemment écharpé dans l’émission de Laurent Ruquier.

Clash

Publié le

Ambiance tendue sur le plateau d'On n'est pas couché. Laurent Ruquier présentait samedi soir un best-of de l'année, avec une séquence inédite. Le 12 novembre, le conseiller municipal de Courbevoie, Arash Derambarsh était invité pour parler de son plaidoyer Manifeste contre le gaspillage, préfacé par le réalisateur Mathieu Kassovitz. Suite aux attentats du 13 novembre, la séquence n'avait pas été diffusée et a été dévoilée hier.

Arash Derambarsh, qui se présente comme "l’ambassadeur contre le gaspillage alimentaire", est à l’origine de la loi pour lutter contre celui-ci. Il a d'abord répondu aux questions de Léa Salamé, avant de Yann Moix prenne le relais.

Rapidement, le ton est monté entre les deux hommes et le chroniqueur de l’émission.

"T'es complètement à l'ouest... Non mais sérieux, tu dis n'importe quoi juste pour aller chercher des conneries, juste pour essayer de démonter un truc qui est indémontable au lieu de dire 'Bien, le bouquin n'est pas de la grande littérature mais au moins...", a lancé Mathieu Kassovitz au chroniqueur qui soupçonnait le conseiller municipal de tirer la couverture à lui.

Arash Derambarsh a ensuite accusé Yann Moix d'être "un commissaire", avant que Kassovitz ne lui repproche de ne pas avoir aidé. "Tu n'as pas aidé. Tu n'as rien fait ! Tu n'as rien fait ! Tu n'as pas été du truc, ça ne t'intéresse pas donc évidemment", s'est-il énervé.

"Criez, criez, criez ! Vous avez un regard, j'ai l'impression que vous allez me frapper", a répliqué Yann Moix. "Non, je ne veux pas te frapper, tu ne m'intéresses pas. Je ne suis pas à deux doigts de t'en coller une, ducon", a répondu Mathieu Kassovitz.

Revoir l'interview en entier ici :

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 03/01/2016 - 22:26 - Signaler un abus Puisqu'il en a parlé, que ce roquet de Ruquier tienne ses

    promesses et STOPPE cette émission "socialiste" où tout n'est que règlement de comptes. Qu'il laisse sa place à d'autres......ça changera un peu.....lui qui n'a pas hésité à prendre celle de T.ARDISSON puis celle de P.BOUVARD.......qu'il dégage

  • Par vangog - 04/01/2016 - 00:11 - Signaler un abus Les bobos commencent à s'écharper...c'est bon signe!

    Quant à vendre un bouquin qui fait croire à une loi révolutionnaire ne faisant que reprendre ce que réalisaient les grandes surfaces avant la loi, soit reverser aux associations caritatives les invendus périssables, c'est du niveau d'une émission pour bobos que personne ne regarde plus...

  • Par poil à gratter - 04/01/2016 - 02:22 - Signaler un abus Quel connard

    Ce y. Moix!!! Pas d'accord avec toi vangog! Et c'est plutôt rare! Il y a invendus et invendus. Malgré les dons des grandes surfaces, les bennes pleines de bouffe arrosées par du chlore ne sont pas une légende!!

  • Par MONEO98 - 04/01/2016 - 12:28 - Signaler un abus et pourquoi les "bennes arrosées de chlore"???

    par méchanceté du vilain capitaliste ?ou par connerie de juges qui poursuivaient le directeur du magasin pour mise en jeu de la vie d'autrui au premier cas d'intoxication alimentaire ?

  • Par vangog - 04/01/2016 - 16:10 - Signaler un abus @ poil à gratter Ce qui est arrosé par du chlore

    est essentiellement ce qui pose un danger de santé publique, soit les produits périmés à un jour. Ce qui est récupérable pour les associations, sont les légumes/fruits et produits laitiers qui posent moins de problèmes ont toujours été procurés aux associations qui le demandaient. Mais les naïves comme Ségolène royal ont été horrifiées par la pratique du chlorage, dont elles ne comprenaient ps la portée, et se sont cru obligées de pondre une loi inutile et contraignante, comme les aiment les gauchistes...

  • Par Monkeyman - 04/01/2016 - 21:21 - Signaler un abus M. Moix, un "analyse" ne vous serait-elle pas profitable ? !

    Une personne qui ne sourit jamais, sauf lorsqu'elle déclenche un clash, me semble être victime de nombreux problèmes psychologiques ...

  • Par poil à gratter - 12/01/2016 - 00:01 - Signaler un abus Non vangog

    Les produits chlorés le sont par principe de précaution, et non par mesure de sécurité publique. Les dates de péremption ne correspondent pas à une péremption mais juste au temps qu'il faut à l'entreprise pour refaire ses stocks!! Une excellente émission en parlait fort bien!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€