Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nicolas Bedos traite une étudiante de "connasse"

Interrogé sur TF1 par une jeune femme dans le public sur son livre, l'humoriste n'a pas mâché ses mots, tout en restant sur le ton de la plaisanterie.

Craquage

Publié le

C'est elle, Mathilde, étudiante de 20 ans, qui attaque la première. En évoquant la préface du livre de chroniques que publie Nicolas Bedos, elle regrette que l'humoriste "s'excuse sur absolument tout, il se légitime d'avoir fait le con à la télé en écrivant un bouquin...". "Donc je n'ai plus rien à vous dire", conclut-elle. "A part d'aller me faire enculer ?", lui renvoie son interlocuteur.   

Voilà un type d'échange plutôt rare sur le plateau d' Au Field de la nuit, l'émission littéraire de Michel Field sur TF1. Qu'on ne s'y trompe pas, les deux protagonistes s'apostrophent avec le sourire. Il vaut d'ailleurs mieux, vu la teneur de la suite du dialogue. 

"Qu'est ce que veux que je te dise ?

T'as une belle gueule mais t'es une connasse !", balance Bedos. Michel Field tente d'intervenir, estimant que la charge de Mathilde envers l'humoriste est "sa façon de dire" , qu'elle a "adoré" son livre. C'est sa façon "de la ramener" reprend Bedos, parce qu'elle "envie de faire de la télé comme toutes les putes !". Et c'est l'étudiante qui aura le dernier mot corrosif : "je sais qui est la plus pute entre vous et moi". 

"Si les journalistes d'aujourd'hui avaient autant de charme et d'impertinence, je viendrais à la télé plus souvent !", conclut Bedos, décidément digne fils de son père Guy...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ropib - 16/11/2011 - 17:19 - Signaler un abus Avec des si

    Venir à la télé plus souvent semble être un défi bien moins difficile à relever que d'y venir moins souvent. A noter qu'il peut s'abstenir complètement après tout... pas certain qu'il soit très digne, non.

  • Par LeditGaga - 16/11/2011 - 19:44 - Signaler un abus Bravo...

    Bravo à cette étudiante qui a mis le doigt sur l'imposture ! Encore un pistonné qui vit dans le luxe et se fout totalement du monde qui l'entoure. Et quel mot de la fin pour cette jeune fille qui affiche au moins 30 points de plus en terme de QI par rapport à son interlocuteur inculte et grossier, pour ne pas dire carrément vulgaire !

  • Par ottomar - 16/11/2011 - 20:13 - Signaler un abus Qui ?

    est Nicolas Bedos ?

  • Par Ludo1963 - 17/11/2011 - 09:00 - Signaler un abus Parfois drôle comme son père,

    Parfois drôle comme son père, mais son côté bobo parisien, comme son père, le porte à être obséquieux , méprisant, méchant , pour quiquonque s attaquant à lui. Comme son père. Ou comme les socialistes français. Je casse à longueur de journée mais ne supporte pas la moindre critique... Pauvre petit mec cathodique

  • Par fauvette13 - 17/11/2011 - 09:40 - Signaler un abus Ruquier devrait embaucher cette fille

    Elle au moins a de l'intelligence et du mordant !

  • Par titine - 17/11/2011 - 18:09 - Signaler un abus Il n'a d'humoniste

    que le nom qu'il porte !

  • Par LeditGaga - 17/11/2011 - 22:06 - Signaler un abus Boulet !

    Ce bedaud fait penser à stevie boulet, non ?

  • Par babeil - 19/11/2011 - 20:25 - Signaler un abus Bedos père et fils dans la même poubelle

    Son père était un habitué des propos sexistes dès qu'il était contrarié par une femme, et il employait le même vocabulaire "conasse, salope, pute". Et cerise sur le gateau, des goujats de ce genre ont le culot de se revendiquer féministes.

  • Par marco06 - 21/11/2011 - 16:58 - Signaler un abus Les Bedos

    A la poubelle tous les deux!!! Le père et le fils. Ce sont des inutiles qui gagnent leur vie sur la bêtise de ceux qui les écoutent et se gloussent de leurs conneries sans se rendre compte que c'est grâce à leur argent que ces personnes s'enrichissent.

  • Par Orion - 21/11/2011 - 21:51 - Signaler un abus Tel père, Tel fils ...

    Au moins il a bien fait de garder le nom de "bedos" On n'est ainsi pas surpris des propos de ce personnage qui n'est en rien reluisant de part la tenue irrespectueuse envers autrui ... Qui le regarde ? je ne l'ai vu qu'une fois et j'ai zappé l'avantage de la télé dés qu un C ... ne nous plait pas c'est rapide, simple et ça ne prend que qques secondes !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€