Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

New York Unité Spéciale
rejoue l'affaire DSK

L'épisode de la série mettant en scène un haut dignitaire européen accusé du viol d'une femme de chambre a été diffusé hier aux États-Unis.

Inspiré de faits réels

Publié le

Dominique Strauss-Kahn n'est pas encore jugé, mais son histoire inspire déjà les scénaristes de télévision. Hier, la scène américaine NBC diffusait un épisode de sa série phare New York Unité Spéciale dont le scénario ressemble à s'y méprendre à l'affaire DSK.

Le Dominique Strauss-Kahn de fiction est un diplomate italien accusé d'avoir violé une femme de chambre d'origine soudanaise, dans un hôtel de luxe de New York. Les policiers l'arrêtent à l'aéroport juste avant le décollage de son avion, alors qu'il reluque les hôtesses de l'air. Ils ont su où le trouver car celui-ci a appelé l'hôtel un peu plus tôt au sujet d'un ordinateur portable oublié dans sa chambre. Au fil de l'enquête, on découvre que le diplomate italien est un homme à femmes très sûr de lui.

Son accusatrice, elle, a menti sur une histoire de viol collectif. "Les auteurs ont visiblement bien étudié l'interview de Nafissatou Diallo sur ABC, car la gestuelle de Myriam [l'accusatrice dans la série, NDLR] est exactement la même quand elle décrit la scène du viol", commente le journaliste du Figaro qui a vu l'épisode.

Seule l'issue de l'enquête diffère réellement de l'affaire de DSK. Le procès a lieu, mais à cause des mensonges de la femme de chambre, le diplomate italien n'est condamné qu'à un an de prison pour séquestration. Le procureur, décrédibilisé, démissionne.

Et comme pour prouver que cette fiction n'est pas une simple resucée de l'affaire Dominique Strauss-Kahn, les scénaristes y ont glissé une référence explicite dans les dialogues, une adjointe du procureur qui s'exclame : "Alors, on a une nouvelle affaire DSK ?".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par rolly36ify - 23/09/2011 - 12:19 - Signaler un abus "mauvais casting"

    Avec sa gueule bien sympathique, Franco Nero n'a pas la tête de l'emploi pour le rôle de cette fiction surtout lorsque on connaît le vrai visage de l'accusé!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€