Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 02 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Monseigneur di Falco critique ceux qui prennent l'Église pour un "self-service"

Dans une vidéo pour le site du point, l'évêque de Gap et d'Embrun dénoncent fidèles qui fréquentent l'Eglise comme l'on va dans une "supérette ouverte le dimanche".

Réprimande

Publié le

Chaque semaine, monseigneur Jean-Michel di Falco-Léandri, évêque de Gap et d'Embrun, diffuse une chronique vidéo sur Le Point.fr. Et ce dimanche, il est particulièrement critique envers une catégorie de fidèles :  ceux qui "considèrent l'église comme une supérette ouverte le dimanche", qui "doit se plier aux comportements sociétaux du tout, tout de suite, et le plus près de chez moi".

L'évêque rappelle, pèle-mêle, que "le catéchisme n'est pas l'équivalent du match de foot d'un mercredi. Pas plus que la préparation au mariage s'apparente à une formation de récupération de points du permis de conduire.

Quant à la messe du dimanche, elle n'est pas un péage d'autoroute pour le ciel".

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€