Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un "mini-tsunami" frappe les îles espagnoles de Majorque et Minorque

Lundi matin, un "mini-tsunami" a frappé les îles espagnoles de Majorque et Minorque. Aucun blessé, mais des rues inondées.

Grande vague

Publié le

Hier matin un "mini-tsunami" a touché les îles espagnoles de Majorque et Minorque. Plusieurs plages ont  été fappées par une vague de plus d'1,3m  de haut.

La ville portuaire de Ciuatadella a été la plus touchée. D'autres stations balnéaires l'ont été également, mais dans une moindre mesure. Les bars et magasins à proximité des fronts de mer ont été innondés, les touristes surpris, mais il n'y a pas de blessé à déplorer.

 

Cette vague qui avait des allures de tsunami était en réalité un météotsunami : un phénomène météorologique causé par des changements dans la pression de l'air et des perturbations atmosphériques.  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clclo - 17/07/2018 - 16:39 - Signaler un abus quoi

    on ne peut plus dire ras de marrée??

  • Par Ajar - 18/07/2018 - 09:26 - Signaler un abus c'est dingue

    Pour faire le buz un ras de marée se transforme en mini tsunami pitoyable ces journalistes

  • Par Helveticosuisse - 19/07/2018 - 16:46 - Signaler un abus Rissague

    Je réside une bonne partie à Ciutadella, ce n'est pas une rareté, ce phénomène s'appelle une "rissague", c'est comme un tsunami; l'eau se retire puis revient en force. J'ai vu plusieurs fpois le port de Ciutadella se vider , ensuite la vague qui remonte innonde les quais et bouscule les bateaux. Ce phénomène est prévu et on demande aux propriétaires de sortir les bateaux. Ce n'est pas dû à un tremblement de terre. Il s'agit d'une conjonction de paramètres athmosphériques temps lourd et orageux et des courants marins qui circulent très vite dans le canal de Minorque, de très grand profondeur. Bref rien d'exceptionnel chez nous

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€