Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 16 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Des milliers d'internautes du monde entier sauvent un château français, chef d'oeuvre du Moyen Âge, en ruines

Une campagne de financement participatif lancée il y a un mois a connu un immense succès.

Patrimoine

Publié le

Un bel exemple de réussite pour le financement participatif. Lundi, l'association "Adopte un château" et la plateforme de financement participatif Dartagnans.fr ont annoncé avoir récolté plus de 500.000 euros pour acheter le château de la Mothe-Chandeniers, une superbe ruine située sur la commune de Trois-Moutiers, dans la Vienne.

Ils sont plus de 6.000 nouveaux châtelains qui pourront désormais travailler à la rénovation de l'édifice. La sauvegarde du patrimoine français semble d'ailleurs intéresser bien au-delà de nos frontières. 65 nationalités ont participé à l'opération: Brésiliens, Américains, Italiens, Français, Japonais, Australiens, Allemand. Il faut dire qu'avec ses hautes tours et ses douves, ce château du XIIIe siècle, même en ruines, ne manque pas d'allure. L'association des "amis de la Mothe-Chandeniers" espèrent atteindre un million d'euros d'ici le 25 décembre.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 08/12/2017 - 17:45 - Signaler un abus Merci aux étrangers de s’intéresser à la France

    Alors que les Français ne connaissent que ce p..... de Paris.

  • Par jurgio - 09/12/2017 - 14:43 - Signaler un abus N'exagérons pas !

    Ce château, pratiquement reconstruit au XIXe siècle par un architecte anglais qui s'est pris avant l'heure pour Viollet-Leduc, ne conserve quasi plus rien du Moyen-âge ! Une belle ruine tout de même.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€