Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Lamaoutai : le tube de Stromae repris par Serge le lama

Le volet judiciaire du "kidnapping" de Serge le lama a beau avoir été refermé, la célébrité du quadrupède n'est pourtant pas prête de s'éteindre...

#oukilémonlama

Publié le

C'était prévisible : entre l'une des chansons les plus populaires de l'année, "Papaoutai" de Stromae, et l'un des "personnages" les plus marquants de l'actualité de ces derniers jours, Serge le lama, la rencontre était même inévitable. Et elle a eu lieu : "Lamaoutai", chanté par Philippe Krier (finaliste de l'édition 2013 de la "Nouvelle Star"), fait déjà figure de "must see" sur les réseaux sociaux. Avec près de deux millions de vues sur Youtube en seulement deux jours, le succès est bel et bien au rendez-vous...

Le son MP3 d' "Oùkilémonlama" est en tout cas téléchargeable gratuitement ICI et, même, le filon commercial s'étend déjà jusqu'aux tee-shirts à la gloire de Serge - un lama qui, avec près de 750 000 fans sur Facebook à ce jour, dépasse déjà François Hollande ou encore Hillary Clinton... A noter que le volet judiciaire du buzz Serge s'est clos avec le non-dépôt de plainte de la part du directeur du cirque par qui tout a commencé.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par yavekapa - 04/11/2013 - 18:31 - Signaler un abus et Vallsoutai ?

    on te voit plus , on est perdu avec le gros !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€