Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 25 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Journée de la femme : Pour Clara Gaymard, "Les femmes ne sont jamais la clé de la décision"

Les femmes sont de mieux en mieux représentées, mais dans presque tous les milieux, les décideurs restent des hommes, pour l'ancienne présidente de GE France.

Encore un effort

Publié le

Pour la journée de la femme, Europe 1 a eu la bonne idée d'inviter Clara Gaymard, ancienne présidente de GE France et de l'Agence française pour les investissements internationaux, écrivain (et mère de neuf enfants). Elle a ciblé le problème, selon elle, de l'avancée des femmes. Le problème n'est pas que les femmes ne sont pas de plus en plus représentées, parce que c'est le cas. "Quand vous faites attention, il y a déjà beaucoup beaucoup de femmes qui ont des postes de responsabilité. Les hommes ont compris que les femmes étaient talentueuses, qu'elles avaient beaucoup de choses à apporter.

Mais quand vous regardez le pouvoir de décision, dans le monde politique, économique, associatif ou religieux, il est quasiment à 100% détenu par les hommes. [Les femmes] n'ont jamais la clé de la décision."

Et ensuite de poser une question rhétorique : "Est-ce que le monde va bien ? [...] Je me demande pourquoi les hommes de 50 ans qui dirigent le monde et la France dans toutes les sphères ne se tournent pas vers les talents des femmes et des jeunes, et ne disent pas 'Aidez-nous, venez, prenez vous aussi les rênes du pouvoir, montrez-nous s'il n'y a pas un autre chemin, une autre façon de faire.'"

Sur les femmes dirigeantes d'entreprise, Gaymard a déclaré "Quand on regarde les autres pays, on voit que la France est quand même très, très, très en retard." Elle a signalé que si la loi, qui impose 40% de femmes aux conseils d'administration dans les grandes entreprises, a permi de féminiser ces corps, ce n'est pas encore le cas dans les comités de direction. 

Cette intervention a eu le mérite de cibler le problème. Oui, les femmes sont de mieux en mieux représentées dans les instances du pouvoir, mais dans ces instances ceux qui ont "la clé de la décision", comme elle le dit, restent presqu'exclusivement des hommes.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gerint - 09/03/2016 - 13:03 - Signaler un abus Les femmes ne sont pas mieux que les hommes

    ni pires; Si la direction des affaires par les femmes était miraculeuse on le saurait depuis longtemps. Il y en a quand-même eu pas mal dans l'Histoire. Sinon une fois au pouvoir elles ont des vices tout aussi marqués que les hommes.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€