Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les images du concert hommage de Sylvie Vartan à Johnny Hallyday

La première épouse du chanteur a repris une dizaine de ses tubes sur la scène du Grand Rex.

Hymne à l'amour

Publié le

En plein psychodrame autour du testament de Johnny Hallyday, retour à la musique. Pour la première fois depuis le décès du rockeur, sa première épouse, Sylvie Vartan, est remontée sur scène vendredi 16 mars, au Grand Rex à Paris.

"L'amour que l'on a eu l'un pour l'autre ne s'éteindra jamais. Salut l'artiste", a lancé la chanteuse. "On a grandi ensemble dans la lumière et la passion.

Nos duos reflétaient notre vie tumultueuse. Même si la vie nous a séparés plus tard, rien n'a jamais pu altérer notre amour et le respect qu'on avait l'un pour l'autre", a dit Sylvie Vartan, épouse de Johnny de 1965 à 1980.

Devant une salle comble, la chanteuse, accompagnée de neuf musiciens et trois choristes, après un best-of de ses propres morceaux, a commencé à chanter "J'ai un problème" en compagnie d'un Johnny virtuel, présent sur un écran géant. La chanteuse a aussi repris   "J'ai un problème" mais aussi "Gabrielle", "Noir, c'est noir" et même un medley avec "Que je t'aime" ou "Sang pour sang", chanson écrite par David, fils du couple.

"Merci Johnny. Merci pour les merveilleuses années que tu as partagées avec tes fans et avec ta famille. Tu me manques déjà", a-t-elle conclu avant de quitter la scène et laisser place à une vidéo où l’on voit le couple reprendre ensemble deux chansons d’Edith Piaf, L’Hymne à l’amour et Non, je ne regrette rien enregistrées lors d’un concert à l’Olympia en 2009.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pandore - 18/03/2018 - 08:40 - Signaler un abus Indecent !!

    Je trouve profondément indécent ( au moment où tous se déchirent sur l'héritage ) de venir en rajouter un pseudo amour éternel....Bien sûr Vartan a gardé des souvenirs de bonheurs et une grande amitié pour >Johnny, mais enfin il sont divorcés depuis les années 80 . Elle est partie vivre aux USA....avec un autre homme !!!! Alors qu'est ce que ça veut dire ....sinon en rajouter une couche, pour provoquer ses fans et leurs demander plus de compassion encore.....et bien évidemment se positionner par rapport à Laetitia. Prendre en otage le public comme cela ce n'est pas bien.

  • Par Atlante13 - 18/03/2018 - 20:26 - Signaler un abus Indécent, bis

    je me demande encore comment on peut avoir l'indécence de faire ça.

  • Par ISABLEUE - 19/03/2018 - 11:21 - Signaler un abus Indécent ter

    écoeurante !!!

  • Par pandore - 19/03/2018 - 14:23 - Signaler un abus Pourquoi cette perfidie ???

    Baye comme Vartan ( 69 et 73 ans ) ne peuvent rien espérer d'un héritage ....Alors pourquoi venir en permanence sur les plateaux pour distiller du venin à l'encontre de Laetitia ???? David 51 ans et Laura 35 sont assez grands pour se défendre eux mêmes ....???? NON ???? On dirait que ces deux jalouses veulent encore nous faire croire qu'elles aiment Johnny à la folie....alors qu'elles ont été mariées avec lui beaucoup moins longtemps que Laetitia. Et à entendre certains cette dernière aurait usurpé un droit éternel, inaliénable, celui d'aimer Johnny.....Qui était auprès de lui ces 25 dernières années ???? Qui une fois divorcé entretien toujours d'excellentes relations avec ses ex.... et des enfants adultes depuis bien longtemps. ??? Le procès fait à Laetia par une certaine intelligentsia me parait très douteux... Elle aussi a aimé Johnny, ne l'oublions pas et après tout s'appeler Boudou n'est pas pire que Baye ou Vartan.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€