Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Gênes : la maquette du futur pont se brise et s'effondre devant la presse

Un incident est survenu lors de la présentation du futur pont de Gênes, qui sera conçu par l'architecte Renzo Piano.

Mauvais signe ?

Publié le

Lors de la présentation du projet censé remplacer le pont Morandi, un incident s'est déroulé, rappelant l'effroyable tragédie. La maquette présentée ce vendredi s'est brisée. 

Le patron de la société Autostrade per l'Italia en effleurant l'objet a provoqué sa destruction. Les médias venus capter l'événement et l'annonce de ce projet de nouveau pont ont assisté à cet incident avec la maquette. La chute de l'objet a provoqué un certain malaise dans la salle. 

L'architecte en charge du projet, Renzo Piano, a plaisanté en indiquant : 

"Ca porte chance". 

Renzo Piano a précisé que ce nouveau pont "doit durer 1000 ans".

Selon le président de la région de Ligurie, Giovanni Toti devrait être opérationnel à l'automne 2019 "au plus tard en novembre". 

Le pont Morandi de la ville de Gênes s'est effondré le 14 août dernier. Au total, 43 personnes sont mortes lors de cette catastrophe. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 10/09/2018 - 19:12 - Signaler un abus Mauvais présage,

    faut être inconscient pour continuer avec ça.

  • Par assougoudrel - 10/09/2018 - 23:04 - Signaler un abus La maquette sur la

    moquette.

  • Par cloette - 12/09/2018 - 12:44 - Signaler un abus Mais oui

    si la maquette s'effondre, on peut supposer qu'en vrai, ce ne sera guère solide !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€