Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Ruffin s'emporte violemment à l'Assemblée nationale contre les députés "Playmobil" LREM

Le député France Insoumise de la Somme a eu un coup de sang à l'Assemblée nationale lors de la défense d'une proposition de loi d'un député LR en faveur du handicap.

Colère froide

Publié le

François Ruffin, le député de la France insoumise de la Somme, a poussé un violent coup de gueule jeudi soir à l'Assemblée nationale lorsqu'il a tenté de défendre une proposition de loi en faveur du handicap. Ce projet était initialement porté par Aurélien Pradié, le député LR de la Somme. 

L'amendement en question devait soutenir les auxiliaires de vie scolaire (AVS) et les accompagnants des éleves en situation de handicap (AESH) en permettant de créer un statut unique. 

Le texte a été rejeté à 70 voix contre 54 avant même l'examen de ses articles. 

François Ruffin s'est violemment emporté à l'Assemblée contre la majorité LREM. 

"Vous les Marcheurs, aucun, aucun amendement!

Vous êtes 300 et aucun amendement. Vous n'avez même pas participé aux échanges. Vous vous êtes contentés, en groupe et en troupeau, de voter contre, contre, contre, contre; de lever la main en cadence comme des Playmobil ! (...) Nous avons dans le pays des femmes, des milliers de femmes qui accompagnent les enfants handicapés dans les écoles. Elles sont sous-payées, avec des contrats ultra-précaires. Pour changer ça, quelle proposition de loi avez vous porté? Rien, aucune! (...) Vous n'avez pas honte? Honte de votre paresse? Honte de votre sectarisme? (...) j'espère que le pays ne vous le pardonnera pas (...) ce vote, j'en suis convaincu, vous collera à la peau comme une infamie".

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Septentrionale - 16/10/2018 - 10:51 - Signaler un abus Démocratie en marche = la justice coure avec Macron

    Résultat illico presto : perquisitions chez Mélenchon. C'est l'art "légitime" de gouverner du Théâtreux.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€