Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Hollande renonce à un second mandat

"J'ai décidé de ne pas être candidat à l'élection présidentielle", a-t-il annoncé jeudi soir.

Clap de fin

Publié le

Le chef de l'Etat s'exprimait depuis le palais de l'Elysée, jeudi, à 20 heures. Objectif : annoncer qu’il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle 2017. 

"Depuis mai 2012, date à laquelle je suis devenu président de la République, j'ai agi avec les gouvernements de Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, pour redresser la France (…) J'ai fait avancer les libertés, le mariage a été ouvert à tous les couples, l'égalité entre les hommes et les femmes a été renforcée.

La lutte contre les discriminations a été renforcée", a tout d'abord déclaré François Hollande. 

"Notre arsenal pénal a été durci, sans mettre en cause nos libertés. J'ai procédé à des recrutements massifs dans la police, la gendarmerie. Sur les réfugiés, j'ai tenu à ce que la France puisse prendre sa part", a-t-il poursuivi. 

"J'ai décidé de ne pas être candidat"

"Les résultats arrivent plus tard que je ne l'avais annoncé, j''en conviens. Mais ils sont là. L'investissement, la consommation, repartent. Depuis le début de l'année, le chômage diminue (…) Je vous le dis nettement, franchement, le plus grand danger c'est le protectionnisme, c'est l'enfermement. Ce serait le plus grand désastre pour les Français", a ajouté le chef de l'État avant d'annoncer sa décision.  "Dans les mois qui viennent, mon seul devoir sera de continuer à diriger le pays, celui que vous m'avez confié en 2012", a-t-il ajouté

"Je suis conscient des risques que ferait courir une démarche, la mienne, qui ne rassemblerait pas largement autour d'elle. Aussi, j'ai décidé de ne pas être candidat à l'élection présidentielle, au renouvellement donc de mon mandat", a finalement déclaré François Hollande dans les dernières minutes de son intervention. 

 

 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€