Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 02 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Fillon n’aime pas que l’on critique les syndicats

Le Premier ministre prend ainsi ses distances avec Nicolas Sarkozy.

Désaccord

Publié le

François Fillon était l’invité de RTL ce lundi.

Le Premier ministre a déclaré qu’il fallait "éviter toutes les remarques désagréables à propos des syndicats en tant que tels". Ils "sont nécessaires au fonctionnement de l’économie et du système social français".

Une critique de Nicolas Sarkozy ? "C'est mon opinion et je l'ai toujours défendue. Personne ne sera surpris que je la défende à nouveau" réplique-t-il. Il estime que "pendant tout le quinquennat, nous avons eu un dialogue social exemplaire".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€