Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une journaliste demande à être évacuée de Syrie

Edith Bouvier a été blessée mercredi dans l'attaque qui a coûté la vie à un autre journaliste français et une journaliste britannique.

Appel à l'aide

Publié le

Dans une vidéo mise en ligne ce jeudi sur YouTube, Edith Bouvier, la journaliste du Figaro blessée la veille à Homs, en Syrie, demande "au plus vite" un cessez-le-feu et une voiture médicalisée pour être évacuée au Liban. Calme et souriante, elle explique avoir une double facture au niveau du fémur, qui nécessite d'être opérée rapidement.

William Daniels, le photographe qui l'accompagne sur ce reportage, est à ses côtés. Il précise que lui n'a pas été blessé et appelle les autorités françaises à intervenir au plus vite.

Il raconte aussi les conditions dans lesquelles ils vivent depuis plusieurs jours, sous les bombes, avec très peu de nourriture et pas d'électricité.

Interviennent également les médecins qui s'occupent de la journaliste blessée.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Mani - 26/02/2012 - 01:59 - Signaler un abus Franchement...

    Avec tout le respect qu'on doit aux journalistes qui risquent leur vie dans les zones de guerre, cette vidéo est embarrassante, parce qu'elle est d'une naïveté (je préfère envisager cette option plutôt que celle de l'égocentrisme) confondante. Il y a au minimum 30 morts par jour depuis plusieurs mois en Syrie, et il faudrait négocier un cessez-le-feu général pour pouvoir l'évacuer, elle... pourquoi cela arriverait-il ? Parce qu'elle est journaliste, ou occidentale ? Sa jambe cassée serait l'élément qui permettrait aux deux parties d'arriver enfin à un cessez-le-feu pour négocier ? On croit rêver... Alors oui, on a de la compassion pour elle, sa situation doit être difficile et elle doit avoir peur pour sa jambe, mais vraiment, ça n'est pas très sérieux.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€