Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 20 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Devant Benoît Hamon, Charline Vanhoenacker arrive sur le plateau de "L'Emission politique" avec une bouée

"Pour être honnête, on avait d'abord pensé inviter Manuel Valls, mais après Fillon, il nous fallait un mec de gauche", a lancé l'humoriste belge à Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche.

Bouffonnerie

Publié le

Après avoir apporté un melon à Arnaud Montebourg lors de sa précédente chronique dans "L'Émission politique" de France 2, l'humoriste belge Charline Vanhoenacker est arrivée en direct avec une bouée devant Benoît Hamon jeudi 8 décembre. 

"Non pas pour le candidat à la primaire de la gauche, mais pour elle, en référence à une de ses chroniques face à François Fillon, que le vainqueur de la primaire de la droite n'avait pas appréciée", précise le site France Info. 

"Pour être honnête, on avait d'abord pensé inviter Manuel Valls, mais après Fillon, il nous fallait un mec de gauche (…) Ceux qui pensent que Benoît Hamon peut rassembler la gauche, lèvent la main", a-t-elle ensuite lancé. 

"Qu'est-ce qui vous prend d'aller au casse-pipe (...) admettons que vous soyez président, vous allez en prendre pour cinq ans.

Alors que pour fraude fiscale, vous en auriez pris que pour trois ans...", a poursuivi l'humoriste, en référence à la condamnation de l'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par 2bout - 09/12/2016 - 13:27 - Signaler un abus Sachant que jamais un Ministre du logement

    n'aura exercé le métier d'artisan-carreleur et que le choc de simplification (pour les administrations) élaboré par les députés-fonctionnaires a un coût facturé aux entreprises (Pénibilité, DSN …), un candidat dont l'audience a été inférieure à celle de Jean-François Copé et de Bruno Le Maire peut-il prétendre recueillir un nombre de suffrages à la primaire de la gauche supérieur aux 9 302 de Jadot en rappelant que seulement 11 457 électeurs ont voté pour Copé ? Et en considérant également comme Charline Vanhoenacker l'admet elle-même que l'industrie sondagière relève de la cartomancie, si il est bien réel qu'elle soit trois fois plus regardée sur France 2 qu'écoutée sur France Inter, est-ce parce que le streaming de sa station de radio ne fonctionne pas correctement ou est-ce la conséquence d'un horaire inadapté pour les électeurs de Fillon encore actifs ?

  • Par 2bout - 09/12/2016 - 13:55 - Signaler un abus Et de conclure avec un juste retour des choses

    Ou comment faire avec l'argent du peuple des émissions pour les gens de droite..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€