Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Coupe du Monde 2018 : frustré de ne pas être dans les 23, Adrien Rabiot dit "non" aux Bleus

Vexé de ne pas figurer dans le groupe des 23 pour la Coupe du Monde en Russie, le milieu de terrain de l'équipe de France a refusé de voir son nom apparaître sur la liste des suppléants.

Il boude

Publié le

Adrien Rabiot l'a mauvaise. Le jeune milieu de terrain du Paris Saint-Germain, frustré de ne pas avoir été appelé par Didier Deschamps dans le groupe des 23 pour la Coupe du Monde en Russie, a signifié dans un courrier adressé à la Fédération française de football (FFF) ce mercredi 23 mai qu'il ne voulait pas figurer sur la liste des suppléants, selon BFMTV.

"Un pêché d'orgueil"

Le joueur, six fois capé avec les Bleus, a fait savoir qu'il ne serait donc pas à la disposition du sélectionneur au cas où un milieu de terrain des 23 venait à se blesser avant le début de la compétition.

"Didier Deschamps était averti de la Une des journaux ce matin, notamment de L'Equipe. Il a dû apprécier", commente le journaliste sportif Jean Rességuié sur le plateau de BFMTV ce mercredi.

Le sélectionneur des Bleus a "mis en avant l'état d'esprit des joueurs et de la protection du groupe, et là, il est en train de faire l'inverse. Rabiot confirme que, finalement, il n'avait pas dans l'esprit du sélectionneur sa place dans la liste 23", ajoute-t-il. "On peut parler d'un pêché d'orgueil, d'une vexation de ne pas avoir été dans les 23. Deschamps, lors de l'annonce de la liste, dit clairement que ses performances avec équipe de France ne sont pas à la hauteur de ce qu'il est capable de faire avec le Paris Saint-Germain", conclut Jean Rességuié.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€