Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cannes 2018 : une invitée expulsée du tapis rouge

Lundi 14 mai, la chanteuse Marie Parie n'a finalement pas pu poursuivre son chemin sur le tapis rouge…

Persona non grata

Publié le

Avec sa perruque bleue et sa robe noir transparente, la chanteuse Marie Parie n'est pas passée inaperçue lundi 14 mai sur le tapis rouge à Cannes. Sur les images captées par l'équipe de TF1, on voit qu'elle n'a pas pu poursuivre son chemin jusqu'au bout avant la projection hors compétition de "The House That Jack Built", de Lars Von Trier. Pour des raisons inconnues, elle a été expulsée sans ménagement par des agents de sécurité.

Mercredi 9 mai, pour la montée des marches pour le film Yommedine, la jeune femme a offert au public une chute mémorable sur le tapis rouge.

Ce jour-là, elle est également apparue dans une tenue originale. Elle portait une robe courte effet miroir avec un décolleté en trompe l'œil, une perruque bleue coupée au carré et des lunettes de soleil en forme de cœur.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Tande - 16/05/2018 - 09:01 - Signaler un abus normal

    C'est juste de la provocation maîtrisée. Quand on voit la video, on comprend très bien pourquoi elle est virée...Cannes sera toujours Cannes (les mélomanes se souviennent d'une chanson de Guy Béart intitulée "tournez rotatives", qui dit cela mieux que moi!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€