Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bloqué dans un train, Guillaume Pepy explique l'incident en cours aux voyageurs

C'est une scène insolite, sinon empreinte d'une certaine touche d'ironie : le PDG de la SNCF, Guillaume Pépy, est passé dans les rames d'un train arrêté pour s'expliquer avec les voyageurs.

Gestion de crise

Publié le

Mardi 16 janvier, dans le train à grande vitesse qui va de Lille à Paris. Les voyageurs ont quitté la cité des Flandres à 13h13 pour une arrivée prévue une heure et une minute plus tard à la Gare du Nord à 14h14. Parmi eux, un passager pas comme les autres, Guillaume Pepy, président directeur général de la SNCF. Alors que son entreprise a été plusieurs fois épinglées ces derniers mois pour des questions de retards, de problèmes mécaniques ou de surréservations, il a pu constater par lui-même ce que voulait dire un "incident technique" comme en connaissent des milliers sur les lignes du réseau ferré français. 

En effet, son train a du s'arrêter à cause d'un suicide sur la voie qui les menaient prestement à la capitale.

Bloqué, il en a profité pour rencontrer ses clients, et par la même façon pour s'offrir une opération de communication sympathique, puisque ceux-ci ont enregistré avec leurs smartphone la scène insolite. Le PDG de la SNCF est ainsi passé dans les rangs pour tenir les voyageurs de la situation, expliquant même la manœuvre effectuée pour contourner l'obstacle, tout en s'excusant du désagrément : "Je suis désolé, je suis dans la même situation que vous. Si j'ai d'autres infos, je reviendrai vers vous ou le contrôleur reviendra vers vous". 

Le train a fini par se mettre en route, et il a continué sa nouvelle mission de personnel de bord : "On repart vers Lille, jusqu'à ce qu'on arrive à la bifurcation, à Arras, pour prendre la ligne normale si je puis dire. Si on attend là, ça peut durer deux ou trois heures, donc le plus sage est de rebrousser chemin". Fort heureusement, tout s'est bien passé à partir de là, et Guillaume a pu quitter sa fonction de stewart pour revenir à ses habitudes de PDG.

 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€