Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 24 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Belgique : des journalistes de France 3 agressés en plein reportage devant le domicile du kamikaze Chakib Akrouh

"Trois hommes sont descendus, dont le frère de Chakib Akrouh. J'ai entendu des cris alors je suis sorti de la voiture...", raconte Pascal Verdeau, journaliste à France 3.

Accueil glacial

Publié le

Alors qu'ils travaillaient à la réalisation d'un reportage à Molenbeek, dans la banlieue de Bruxelles, des journalistes de France 3 et de la chaîne belge RTL Info ont été agressés vendredi matin devant le domicile de Chakib Akrouh, identifié jeudi comme étant le kamikaze qui s'est fait exploser pendant l'assaut à Saint-Denis le 18 novembre.  La scène a pu être filmée par les caméramans de France 3 et de RTL, selon deux angles différents. Les journalistes ont alors été pris à la gorge.

"On avait décidé de se rendre au domicile familial, dans une petite cité à l'intérieur de Molenbeek. On a fait une rapide enquête de voisinage, mais personne ne souhaitait parler", raconte Pascal Verdeau, journaliste à France 3, cité par France TV Info. "On était en train de monter dans le véhicule quand le confrère de RTL a sonné à la porte de la famille", rapporte-t-il. "A ce moment-là, trois hommes sont descendus, dont le frère de Chakib Akrouh. J'ai entendu des cris alors je suis sorti de la voiture et mon caméraman a pris sa caméra", raconte Pascal Verdeau. 

 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€