Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le basketteur Dennis Rodman salue le courage de Trump et critique Obama

Avec une casquette Make America Great Again sur la tête, l'ancien sportif a salué le courage des deux dirigeants lors d'un entretien sur CNN.

Un homme heureux

Publié le

Le sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis d'Amérique a réjoui un homme plus que d'autres. Dennis Rodman, le seul américain à entretenir des relations notoirement excellentes avec le régime de Kim Jong-un, était en pleurs devant la caméra de CNN ce matin. Des larmes de joie évidemment, car le document signé ce matin par le leader nord-coréen en Donald Trump a tout d'un moment historique. 

Mais le basketteur ne s'est pas arrêté là. Sa tribune a été l'occasion de marquer son soutien fort à Donald Trump, qui a été le seul a l'écouter. A l'opposée de Barack Obama, qui l'aurait "ignoré" alors que le sportif l'avait alerté "qu'il avait quelque chose d'important à lui dire sur la Corée du Nord". Cette accusation a été immédiatement contrée par le présentateur de CNN, mais le basketteur lui a repris la parole rappelant, la voix gorgée d'émotion, qu'on lui avait interdit de rentrer chez lui et qu'il avait reçu des menaces de morts, "30 par jour". 

 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€