Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 28 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un astéroïde a "frôlé" la Terre la nuit dernière

Baptisé 2014-JO25, il est passé à 1,8 millions de kilomètres de la Terre.

Espace

Publié le

Le mercredi 19 avril, un astéroïde, baptisé 2014-JO25, est passé à 1,8 millions de kilomètres de la Terre, c'est-à-dire un peu moins de cinq fois la distance qui nous sépare de la Lune. Mesure à peu près 650 mètres de large, l'astéroïde a été filmé par le site Slooh.com, une plateforme d'observation en ligne de l'espace. La visite du 19 avril est une "opportunité exceptionnelle" pour les astronomes et les amoureux du ciel, a indiqué la NASA. Sa surface étant deux fois plus réfléchissante que celle de la Lune, il devrait être encore visible avec un petit télescope pendant une ou deux nuits.

La dernière fois que 2014-JO25 est passé près de la Terre remonte à 400 ans. Nous ne le reverrons pas avant 2 600 ans. Le gros objet spatial est passé près de notre planète après avoir contourné le Soleil. Il continuera sa route vers Jupiter avant de retourner vers le centre du système solaire. "Il y a plein d'objets qui passent près de notre planète. Par contre, des objets de cette taille-là, ce n'est pas si courant", explique à LCI l'astronome Pascal Descamps.

La visite d'un autre astéroïde prévue en 2027

 

Ce n'est pas la première fois qu'un objet volant passe à côté de notre planète. En 2004, Toutatis, un astéroïde bien plus gros - 4,6 km de long sur 2,4 km de large en forme de cacahuète - était passé à 1.549.719 km, c'est à dire quatre fois la distance de la Terre à la Lune.

La Nasa avait alors estimé qu'il ne présentait aucun risque pour la Terre, tout au moins pendant 558 ans, époque à laquelle il repassera à proximité de la Terre, mais cette fois plus près. La prochaine visite d'un caillou de ce genre n'aura pas lieu avant 2027, lorsque l'astéroïde 199-AN10, de 800 mètres de largeur, s'approchera à 380 000 km (la distance Terre/Lune).

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€