Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Après le "Gangnam Style", voici le "One Pound Fish" !

Alors que le tube coréen va bientôt atteindre le milliard de vues sur Youtube, le nouveau phénomène viral pourrait bien venir... du Pakistan.

"Pas cher, le poisson"

Publié le

"Venez mesdames ! Venez mesdames ! Il est très très bon, le poisson à une livre, il n'est pas cher, le poisson à une livre !" C'est avec ce refrain plus commercial que chanté qu'a débuté la belle histoire de Mohammed Shahid Nazir. Ce vendeur de poissons dans un marché populaire de Londres mettait en avant son "one pound fish" pour attirer les clients - sans beaucoup de succès jusqu'à présent. Cet échec n'était pourtant pas destiné à durer : des clients l'ont filmé en pleine prestation et mis la vidéo sur Youtube en avril dernier.

Depuis une semaine, il est désormais possible d'entendre ce même "One Pound Fish"... de manière plus professionnelle : le vendeur a en effet été signé chez Warner ! Le géant du disque a en effet senti le filon qu'il pouvait tirer de ce refrain. Cette nouvelle version sent beaucoup moins le poisson et bien plus la dance music : entouré de jeunes filles, Nazir se déhanche sur des arrangements bollywoodiens et, en seulement sept jours, a captivé près de 4 millions de visiteurs - la vidéo originale a de son côté dépassé les 5 millions mais en 8 mois de visibilité.

"One Pound Fish" est actuellement en 8e position des hits "Dance" en Grande-Bretagne et ce n'est probablement qu'un début : la chanson commence également à faire un tabac en Asie du Sud. "Je jeûne et je prie pour mon fils dans l'espoir que sa chanson atteigne la première place du palmarès" a confié à l'AFP Kalsoom, la mère de Mohammed. Ce succès rappelle la trajectoire fulgurante de son homologue coréen "Gangnam Style" mais, déjà, des débats surgissent ça et là pour juger de la viabilité de cette comparaison...

A noter, ironie suprême, que les Pakistanais se réjouissent de ce succès fulgurant... sans pouvoir accéder à la vidéo : Youtube est bloqué dans le pays depuis le mois de septembre.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€