Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Anne Hidalgo huée lors de la cérémonie des César

La présence de la maire de Paris n'était visiblement pas du goût de tout le monde.

Boooooooooooooouh

Publié le

Plusieurs personnalités politiques avaient fait le déplacement pour la 43e cérémonie des César. La ministre de la Culture Françoise Nyssen, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, ou encore Valérie Pécresse et Anne Hidalgo. Et la maire de Paris aura vécu une soirée… contrastée.

Dans son discours d'introduction, le maître de cérémonie Manu Payet a salué l'édile. Mais au milieu des applaudissements, des huées se sont nettement fait entendre (à 5 minutes 31 de la vidéo). "Ça fait du bien de se faire applaudir parfois.

Ca fait un petit break du taff", a commenté l'humoriste. 

Un peu plus tard dans la soirée, Manu Payet a envoyé une autre (gentille) pique à la maire de Paris. "Un peu plus de deux heures de cérémonie et certains dans la salle commence à avoir les jambes lourdes" a-t-il lancé. "D'autres sentent des fourmis dans les pieds. Alors mon conseil c'est que directement vous alliez voir Madame Hidalgo pour tout ce qui est problèmes de circulation."

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 03/03/2018 - 19:21 - Signaler un abus Hollande, Hidalgo, Macron,

    quelques fossoyeurs de la France encre en pleine action.

  • Par ocean5 - 05/03/2018 - 10:14 - Signaler un abus Trop drôle...

    .....la bobo en chef huée par les bobos !!!

  • Par vangog - 12/03/2018 - 13:07 - Signaler un abus Les bobos commencent à s’entre-déchirer...

    Ils n’ont pas peur du ridicule...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€