Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Zones blanches : les opérateurs débloquent 3 milliards d'euros

En échange, le gouvernement a renoncé au prochain renouvellement des fréquences.

Accord

Publié le
Zones blanches : les opérateurs débloquent 3 milliards d'euros

Promesse électorale d'Emmanuel Macron, les zones blanches devraient bientôt être de l'histoire ancienne. En tout cas, les opérateurs vont y engager les moyens. Dans le JDD, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la cohésion des territoires, Julien Dernormandie a annoncé un accord avec Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free. Les entreprises vont investir  3 milliards d'euros pour équiper tout le territoire en 4G. Il s'agira aussi de "couvrir les principaux axes de transport, et notamment les 30 000 km de lignes ferroviaires, lignes de TER comprises" a souligné Julien Denormandie.

Véritable serpent de mer des précédents gouvernements, la fin des zones blanches est attendue depuis des années. Les efforts des opérateurs "n’avaient pas été suffisants en montant et en rythme de déploiement dans les zones peu peuplées" reconnait le Secrétaire d'Etat. En contrepartie de cet investissement, le gouvernement a décidé de renoncer au prochain renouvellement des fréquences, pourtant très lucratif pour l'Etat.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 14/01/2018 - 16:23 - Signaler un abus Initiative intéressante

    L’État a renoncé a ce qui lui est très lucratif ? C'est donc en laissant aux opérateurs privés les moyens de financer leur développement, qu'on pourra atteindre les objectifs. Pourquoi l’État n'applique-t-il pas cette logique partout, en réduisant les prélèvements par impôts et taxes ?

  • Par vangog - 14/01/2018 - 22:44 - Signaler un abus Oui, bien!

    C’est la première fois que j’accorde un bon point à Philippe-Macron! En même temps, renoncer à une rentrée d’argent de trois milliards pour les renouvellements de fréquences, revient à les faire payer par le con-tribuable, non? Encore une histoire de vases communicants gauchistes...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€