Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Zidane approché pour prendre la tête des Bleus

Il est au même niveau de priorité que Didier Deschamps.

Comeback

Publié le

Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), envisagerait de proposer à Zinedine Zidane (actuellement directeur de l'équipe première du Real Madrid) le poste de sélectionneur national, dans le cas où Didier Deschamps déclinerait l'invitation.  Selon une source proche de la FFF, Le Graët a évoqué le sujet avec Zidane ; l'ancien meneur de la Juventus Turin serait au même niveau de priorité que l'ancien entraîneur de l'OM.

Zinedine Zidane a évoqué cette éventuellement dimanche sur Canal + : "Il y a dix ans, je ne voulais pas être entraîneur. Aujourd'hui, j'ai envie de me diriger vers ça.

Donc on verra. Peut-être que dans dix ans, je serai sélectionneur de l'équipe de France. On ne sait pas", a-t-il déclaré.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 05/07/2012 - 10:29 - Signaler un abus la tête des Bleus

    Pour les coups de boule il est bon !

  • Par elcondor - 05/07/2012 - 10:50 - Signaler un abus Pas le profil de Zidane.....!

    Oh purée...il faut comme sélectionneur un mec INTELLIGENT bordel, qui sait se faire respecter et qui sait communiquer. ya pas ça dans le foot en France? prenons un sélectionneur étranger alors

  • Par Thierry5635 - 05/07/2012 - 12:51 - Signaler un abus Très mauvaise pioche…

    que de confier cette fonction à un joueur qui reçut sa part de cartons rouges durant sa carrière et se fit expulser en finale d’une Coupe du monde parce qu’il ne savait pas se contrôler. Évidemment, si Zidane s’était montré un conseiller occulte mais apaisant et pacificateur durant la Coupe du monde 2010, l’appréciation pourrait être différente. Pourquoi pas Nasri capitaine en récompense de sa « normalité » dans les comportements de voyou pendant qu’on y est ? Nonobstant l’inadéquation entre les qualités indispensables à un sélectionneur et la personnalité de Zidane, le schéma Zidane à la tête des Bleus a de grandes chances de se réaliser. Pourquoi ? Tout simplement pour remercier l’ex joueur de son soutien récent à Hollande sur les questions du vote des immigrés et de la tranche d’impôt confiscatoire à 75%. N’oublions pas que Le Graët fut maire de Guingamp pendant douze ans sous l’étiquette PS. Entre « camarades », on se soutient et on s’entraide n’est-ce pas. Ce qui sera drôle, c’est que si Zidane se voit confier cette mission, il redeviendra résident français et payera ses impôts en France, même la tranche confiscatoire…

  • Par Skagerrak - 06/07/2012 - 09:14 - Signaler un abus mauvaise pioche ( bis )

    D'accord avec Thierry 5635 , Zidane a peut-être été un bon joueur , mais il a commis beaucoup de fautes , la dernière étant la plus grave . Et le plus consternant dans ce coup de boule fut la réaction du public et des responsables en l'excusant , alors qu'il aurait pu tuer net son adversaire . Il nest pas un bon exemple de bonne conduite si on veut recréer une équipe de qualité . En plus il a du mal à s'exprimer , difficile de l'imaginer en entraineur d'une équipe à guider tant du point de vue sportif que comportemental .

  • Par JiBé - 06/07/2012 - 19:11 - Signaler un abus Pas un exemple

    Il y a certes le coup de boule, mais également le pied essuyé sur un joueur d'Arabie Saoudite, la marseillaise "chantonnée" vraiment du bout des lèvres pour faire bonne figure au bout d'un certain nombre de matchs. Non décidément, beaucoup de choses insupportables de la part d'un joueur de haut niveau, et tout ceci sans sanctions autres que les cartons rouges.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€