Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Yves Jégo quitte la politique pour « une belle start-up innovante »

Le député UDI et ancien secrétaire d’Etat a décidé d’arrêter sa mission en plein mandat parce qu’il ne se sent plus utile à l’Assemblée.

Start-up Nation

Publié le
Yves Jégo quitte la politique pour « une belle start-up innovante »

 Crédit GERARD JULIEN / AFP

Maire de Montereau et député de la République, Yves Jégo a décidé d’en finir avec la politique. Le 15 juillet prochain, il démissionnera de ses deux charges pour prendre la tête d’une start-up spécialisée dans le développement durable et la transition énergétique. Il était vice-président de l’Assemblée nationale.

L’homme politique (en passe de ne plus l’être) s’en est expliqué dans le Parisien, affirmant ne plus se sentir vraiment utile au sein des institutions.

Il a dénoncé le Parlement comme étant « conservateur », affirmant que les « grandes causes avancent désormais plus grâce aux start-up ou aux ONG que grâce aux députés ». Il a cependant avoué regretté d’être resté trop peu de temps au gouvernement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lazydoc - 19/06/2018 - 12:27 - Signaler un abus Mâle blanc

    De plus de 50 ans. Il n’a aucune chance dans le nouveau monde macronien. Il a eu beau se vendre, le plat de lentilles est difficile à digérer. Regardez le l’année dernière sur les plateaux télé, chanter les louanges de Manu et Brigitte!

  • Par vangog - 19/06/2018 - 21:18 - Signaler un abus Les marcheurs « conservateurs »?...

    Je l’ai toujours écrit! Sous l’apparence du neuf, les marcheurs en rond sont des opportunistes sans convictions, faciles à manipuler par la technostructure macronisto-enarchique, débauchés uniquement pour maintenir en place le système gauchiste de corruption avec le capitalisme de connivence....un système très au point, mais qui sera bientôt mort...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€