Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 18 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Yémen : l'otage franco tunisienne Nourane Houas a été libérée

Elle avait été enlevée par des hommes armés à Sanaa, en décembre dernier.

Libre !

Publié le
Yémen : l'otage franco tunisienne Nourane Houas a été libérée

Près d'un an après son enlèvement, Nourane Houas est libre. Le sultanat d'Oman a  annoncé sa libération, arguant y avoir participé. La Franco-tunisienne est arrivée à Mascate, dans ce pays, lundi soir. L'information a, par la suite, été confirmée par François Hollande qui a exprimé "sa gratitude à tous ceux qui ont permis l’issue heureuse de cette épreuve, et notamment au sultan Qabous Ibn Saïd", tout en saluant "le courage de Nourane Houas pendant sa longue détention".

La jeune femme, employée du Comité international de la Croix-Rouge, avait été enlevée le 1er décembre 2015, en sortant de son domicile de Sanaa, la capitale du Yémen.

Le pays, en proie à une violente guerre civile, est le terrain de jeu de nombreuses milices armées qui utilisent les enlèvements pour faire pression sur le gouvernement ou obtenir de l'argent.

"Nous sommes reconnaissants aux gouvernements français et tunisien de leur soutien et de leur coopération durant cette période", a déclare Alexandre Faite, chef de la délégation du Comité de la Croix-Rouge, au Yémen dans un communiqué. "Nous restons déterminés à venir en aide à la population du Yémen, qui souffre terriblement dans le conflit en cours. Nous espérons pouvoir bientôt reprendre la totalité de nos activités dans le pays".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Paul Emiste - 04/10/2016 - 09:54 - Signaler un abus Ouaip...

    Et pour la rançon c´était "fifty fifty" avec la Tunisie? Ceci dit, je suis content du retour de cette jeune fille.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€