Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Xavier Niel : le fondateur de Free lance 42, une école informatique gratuite

Baptisée 42, elle sera basée sur une nouvelle pédagogie et ouverte à tous.

Révolutionnaire

Publié le
Xavier Niel : le fondateur de Free lance 42, une école informatique gratuite

Xavier Niel a annoncé le lancement d'une école informatique gratuite Crédit DR

Xavier Niel multiplie les projets. Et ce mardi, le fondateur d'Iliad a annoncé au cours d'une conférence de presse la sortie de son nouveau bébé. A la rentrée prochaine, il lancera son école informatique "révolutionnaire". Baptisée 42, cette école sera basée sur une nouvelle pédagogie et ouverte à tous, y compris les personnes sorties du système scolaire traditionnel. L'établissement accueillera un millier d'élèves et correspond au besoin de "faire une révolution suffisante du système éducatif pour créer une nouvelle voie d'accès au succès", a expliqué Xavier Niel.

Pour lancer cette école le dirigeant d'Iliad, qui la finance à hauteur de 50 millions d'euros pour les 10 ans à venir, s'est entouré de Nicolas Sadirac et Kwame Yamgnane de l'Ecole pour l'informatique et les nouvelles technologies, et de Florian Bucher. Il propose donc de "changer de paradigme" en proposant une "pédagogie différente et réellement innovante, une ouverture à tous et une infrastructure pour répondre à ces besoins". "Il faut intégrer le constat que la connaissance n'a plus d'importance", a pour sa part indiqué Nicolas Sadirac, "puisque toutes les informations sont maintenant disponibles sur internet, ce qui est important c'est de savoir utiliser cette connaissance et d'être actif". Il propose donc une "formation participative qui permet aux étudiants de libérer toute leur créativité grâce à l'apprentissage par projets".

L'école sera ouverte à tout jeune de 18 à 30 ans quelque soit son niveau d'étude et les cours seront entièrement gratuits. "Il y a 200 000 jeunes qui sortent chaque année du système scolaire sans aucune qualification, sans aucun diplôme, sans aucune reconnaissance, or c'est certainement parmi ces 200 000 jeunes qu'on a le plus de chances de trouver les talents et les entrepreneurs de demain", a assuré Nicolas Sadirac. Le cursus durera de trois à cinq ans "selon les individus" et se déroulera dans une école située dans le XVIIe arrondissement parisien, ouverte 24H sur 24, 7 jours par semaine, et dotée d'un millier d'ordinateurs, "un pour chaque étudiant" a souligné Xavier Niel.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Salvatore Migondis - 26/03/2013 - 20:13 - Signaler un abus ...

    Le MIT et Caltech n'ont qu'à bien se tenir.. Non mais..

  • Par fauvette13 - 27/03/2013 - 08:37 - Signaler un abus @salvatore migondis

    le cynisme est de laisser des gamins sortir de l'école sans rien. Pour une fois que quelqu'un se bouge le cul, ça minaude, ça freine des quatre fers. Le français dans toute sa bêtise !

  • Par kettle - 27/03/2013 - 09:06 - Signaler un abus Les syndicats vont raler

    Le marxisme est absent du programme !   http://www.42.fr/wp-content/uploads/2013/03/programme-42.pdf

  • Par polo75 - 28/03/2013 - 09:43 - Signaler un abus Faux constats...

    Le chômage des informaticiens en France est actuellement au plus haut depuis 2005 avec 36 000 demandeurs d'emploi dans la profession, soit environ 7% de taux de chômage (sources : DARES), un nombre qui a DOUBLE depuis le début de la crise en 2008 ! Faites une petite recherche sur Google et auprès des sources qualifiées (ex. Pôle Emploi et syndicats, pas seulement les sources patronales n'est ce pas...) et vous verrez bien. Il n'y a que les illuminés comme Xavier Niel (qui n'est plus qu'un magnat de la com), les "marchands de viande" (SSII qui recrutent de façon hyper sélective - JEUNES bac+5 moutons à 5 pates - et leur lobby le Syntec...), certaines écoles privées (qui ont tout intérêt à avoir un maximum de candidats...) et les "journalistes" incompétents (qui ne savent que répéter les bobards patronaux...) pour parler de pénurie d'informaticiens en France !!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€