Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Voiture de police brûlée : plusieurs condamnations à de la prison ferme

L'homme qui a lancé la fusée à l'origine de l'incendie écope de sept ans de prison ferme tandis que celui qui a agressé les policiers est condamné à trois ans de prison ferme.

Sentence

Publié le
Voiture de police brûlée : plusieurs condamnations à de la prison ferme

La justice a frappé fort dans le dossier de la voiture de police brûlée à Paris. Le principal suspect Antonin Bernanos a été condamné à 5 ans de prison dont trois ans ferme. Selon le tribunal, il a attaqué la voiture et agressé les deux policiers. Le Suisse Joachim Landwehr, auteur du lancer de fusée à l'origine de l'incendie écope de 7 ans de prison ferme.

Nicolas Fensch, coupable d'avoir frappé un des policiers et le véhicule est condamné à 5 ans de prison dont 2 ans et demi avec sursis. Sur les 9 personnes qui comparaissaient, une seule a été relaxée. La peine la plus faible est un an de prison avec sursis.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par BABOUCHENOIRE - 11/10/2017 - 12:11 - Signaler un abus Non , non et non la justice n'a pas frappé fort. Pourquoi

    avoir donné du sursis à ces personnes qui prennent ces condamnations comme des titres de gloire. Ce laxisme va encourager les autres à faire la même chose.

  • Par ocean5 - 11/10/2017 - 14:26 - Signaler un abus Pfff

    Quand on lance une fusée sur un véhicule cela s'appelle tentative de meurtre avec préméditation : verdict PERPETUITE

  • Par BABOUCHENOIRE - 11/10/2017 - 15:06 - Signaler un abus Pour voir une justice qui frappe fort : la Tunisie

    Nessim Ouadi a été condamné à quatre mois et demi de prison ferme pour le simple fait d'avoir embrassé son amie dans une voiture.

  • Par atlante29 - 11/10/2017 - 15:08 - Signaler un abus C'est

    encore trop léger. Soutien aux policiers qui nous protègent.

  • Par vangog - 11/10/2017 - 20:47 - Signaler un abus La faschosphère gauchiste condamnée!

    Cette racaille d'ultra-gauche se pavanait avec le tee-shirt du provocateur des skin-heads, Clément Meric...ça ne lui a pas porté chance, au petit faschiste de gauche...bien fait!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€