Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 28 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Poutine estime que les attentats de Paris auraient pu être évités s'il avait été "écouté" par les Etats-Unis à l'époque de la guerre d'Irak

Le président russe assure que la Russie et les pays occidentaux font face à "des menaces communes", et appelle les différents chefs d'Etats à combiner leurs efforts pour combattre ces dangers.

Hypothèse

Publié le
Poutine estime que les attentats de Paris auraient pu être évités s'il avait été "écouté" par les Etats-Unis à l'époque de la guerre d'Irak

Le président russe tient à rappeler également qu'il a été "le premier à appeler le président Bush" pour exprimer sa "solidarité", après les attentats du 11 septembre 2001. Crédit Reuters

Lors d'un entretien accordé au quotidien allemand "Bild", dont la traduction anglaise a été publiée sur le site du Kremlin, le président russe aurait déclaré que les récents attentats de Paris ne se seraient certainement pas produits si les Etats-Unis avaient "écouté" les pays opposés à l'invasion de l'Irak en 2003.

Interrogé sur la position de l'ancien chancelier allemand Schroeder, et également sur celle de Jacques Chirac, Vladimir Poutine a déclaré : "Si quelqu'un avait écouté Gerhard Schröder, Jacques Chirac, ou moi-même, peut-être qu'il n'y aurait eu aucune des récentes attaques terroristes de Paris, ni une recrudescence du terrorisme en Irak, en Libye, ou dans d'autres pays du Moyen-Orient".

Le président russe tient à rappeler également qu'il a été "le premier à appeler le président Bush" pour exprimer sa "solidarité", après les attentats du 11 septembre 2001, tout comme avec François Hollande après les attentats du 13 novembre. Vladimir Poutine assure que la Russie et les pays occidentaux font face à "des menaces communes", et appelle les différents chefs d'Etats à combiner leurs efforts pour combattre ces dangers, selon la traduction de cette interview, publié sur le site du Kremlin. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Malaparte - 13/01/2016 - 15:23 - Signaler un abus Si W. Poutine a raison

    Hollande et son âme damnée de Fabius sont passibles du tribunal pénal international, non ?

  • Par zouk - 13/01/2016 - 16:45 - Signaler un abus Poutine/Bush/irak

    La politique passionnelle de Bush a détruit l'Irak et bouleversé les équilibres précaires du Proche Orient. Et par pure bêtise "moralisante", Fr. Hollande et L. Fabius cherchent à détruire la Syrie, ils ont même livré des armes aux "rebelles modérés", armes livrées incontinent aux rebelles pas modérés du tout, Daesh et autres. Et contre notre intérêt le plus évident, ils continuent d'ignorer Poutine. Le ramener dans le jeu permettrait certainement de coordonner les efforts en Syrie et, au moins, d'ouvrir la discussion sur l'Ukraine

  • Par zouk - 13/01/2016 - 16:57 - Signaler un abus Irak

    Au départ, Bush, par pure passion irraisonnée a organisé l'énorme mensonge des armes nucléaires irakiennes. Puis le premier représentant des Etats Unis en Irak ( Paul Bremer) après la chute de Saddam Hussein a incontinent licencié la totalité des officier et des policiers,sans même les désarmer. Ils ont immédiatement rejoint la rébellion. Des années plus tard, le Général Pétraeus a tenté, avec un certain succès de rassembler les tribus. Mais en quittant l'Irak, les Etats Unis ont donné tout le pouvoir aux chiites et Maliki s'est empressé de mener une politique violemment répressive à l'égard des sunnites. Nous en voyons le triste résultat. Qui a recommandé "de ne jamais sous-estimer le rôle de la bêtise en politique?

  • Par Gré - 14/01/2016 - 01:16 - Signaler un abus Juste lucide

    Il estime, et c'est à juste titre, que la politique imbécile des USA en Irak et celle tout aussi imbécile de Sarkozy en Libye, nous a mis dans une merde pas possible. Alors, au moins, entendons son appel lorsqu'il dit que nous faisons face à des menaces communes. On est - ou pas - d'accord avec sa politique intérieure, mais du réalisme politique en ce qui concerne notre politique internationale est in-dis-pen-sa-ble pour protéger nos populations.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€