Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 27 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Virus Zika : premier cas avéré de transmission par voie sexuelle en France

La ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé samedi 27 février que le virus Zika s’est transmis en France pour la première fois par voie sexuelle (et non par un moustique).

Infection

Publié le - Mis à jour le 28 Février 2016
Virus Zika : premier cas avéré de transmission par voie sexuelle en France

Un premier cas de transmission du Zika par voie sexuelle a été constaté en France, a annoncé samedi la ministre de la Santé Marisol Touraine, en déplacement en Guyane où elle est présente cinq jours dans les trois départements français touchés par le virus Zika (Guadeloupe, Martinique, Guyane).

Détecte il y a quelques jour, ce premier cas de transmission par voie sexuelle "a eu lieu chez une femme qui n'est pas enceinte. Elle a été contaminée par son compagnon, qui revenait du Brésil", a déclaré la ministre, interrogée par l'AFP sur cette information.

Le couple réside en Ile-de-France et la femme se "porte bien", a précisé l'entourage de la ministre.

Il s'agit du premier cas avéré en France de transmission du virus à une personne sans que celle-ci ait été piquée par un moustique de type Aedes, vecteur de la maladie.

Face au risque de transmission sexuelle du virus - des cas ont déjà été rapportés aux États-Unis au début du mois - Marisol Touraine avait préconisé dimanche dernier l'usage du préservatif aux personnes exposées, rappelle-ton.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 27/02/2016 - 18:25 - Signaler un abus Au nom du fric

    On semble trouver normal de maintenir un rendez-vous mondial dans un pays où sévit une épidémie virale grave transmissible par voie sexuelle comme le sida. Ce n'est pas au nom du sport qu'on maintient les JO au Brésil.

  • Par valencia77 - 28/02/2016 - 10:34 - Signaler un abus Good

    Ca va arreter l'accroissement de la population du Bresil. Et avec un peu de chance de l'afrique aussi. Cette foi probablement pas d'adoption de bebe mal foutu par les americains et europeens car trop visible.

  • Par Orchidee31 - 28/02/2016 - 13:06 - Signaler un abus Super

    Elle doit être contente la copine, non seulement il l'a trompée mais en plus il l'a infectée ... Salaud

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€