Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Virus informatique : Zeus, le "malware" qui aspire vos données bancaires, débarque sur Facebook

Ce virus a déjà détourné plusieurs millions de dollars rien qu’aux Etats-Unis.

Attention danger

Publié le
Virus informatique : Zeus, le "malware" qui aspire vos données bancaires, débarque sur Facebook

Le virus Zeus est présent sur Facebook depuis quelques mois

Zeus est peut-être bien le roi des virus. Ce "malware" (un logiciel malveillant) a été inventé en 2007 et aurait depuis permis de détourner des centaines de millions de dollars rien qu'aux Etats-Unis. Son fonctionnement est simple : une fois installée sur l’ordinateur, le virus informatique ne se manifeste pas immédiatement. Au contraire, il reste "dormant", attendant que vous rentriez vos données bancaires (lors d'un achat sur Internet, en consultant vos comptes etc.) pour aspirer ces données d’authentification.

Comme le note Big Browser, un blog du Monde.fr, une fois les données confidentielles aspirées (numéros de compte bancaire, mots de passe et informations personnelles), elles sont ensuite revendues sur le marché noir des hackers, dont beaucoup opèrent depuis l'Europe de l'Est et la Russie.

Le plus inquiétant c’est que ce virus extrêmement efficace vient de débarquer sur Facebook. C'est Eric Feinberg qui a lancé l'alerte sur le blog "Bits" du "New York Times". Membre de FAKE (pour "Fans Against Kounterfeit Enterprise"), un groupe d'influence qui lutte contre la contrefaçon sur le web et dédié à la protection de la vie privée sur les réseaux sociaux, il a observé la recrudescence du nombre de pages Facebook infectées par de fausses publicités générées par Zeus.

Les internautes peu prudents cliquent sur ces fausses publicités, sur des liens que des faux comptes Facebook postent sur des groupes de Fans à très fortes audiences, ou bien encore sur les liens contenus dans les spams que vous recevez par mail, ce qui lance le processus d'installation.

En attendant que Facebook ait trouvé une arme contre ce virus (ce qu’il n’a pas l’air de faire pour l’instant, si l’on en croit le coup de gueule d’Eric Feinberg sur son blog), Atlantico vous conseille une extrême prudence et de partager cette information avec vos proches.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par shaï - 06/06/2013 - 10:11 - Signaler un abus Parce qu'il y a encore des naïfs ?

    Pour ne pas dire des niais qui s'étalent sur Internet ? Qui croient aux trucs sécurisés ? Ah, vous êtes un costaud en informatique ? Plus malins que les hackers... C'est bien! Moi, non. "Pour vivre heureux, vivons cachés". (C'est dur n'est-ce pas ?)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€